Facebook Pixel
Enfant

"Les enfants apprennent surtout à être polis en suivant l'exemple de leurs parents".

Forcer les enfants à dire "merci" ne sert souvent à rien, si ce n'est à les mettre mal à l'aise. Les enfants apprennent de toute façon mieux en regardant les bons exemples, explique Celia Zappa du service de conseil aux jeunes et aux familles CONTACT de la ville de Lucerne.

Tirer la langue est-il autorisé? A quel point les enfants doivent-ils être polis et comment les éduque-t-on à cette fin ?

"Comment dire ?" Forcer les enfants à dire merci ne sert souvent à rien. image: E+

Madame Zappa, les parents souhaitent que les enfants soient polis. Mais qu'est-ce que la politesse ?

La politesse est un sous-ensemble du savoir-vivre. C'est une attitude de reconnaissance et d'affirmation, un comportement prévenant qui exprime le respect. Le mot "poli" n'est toutefois plus guère utilisé aujourd'hui. Il semble un peu désuet. Aujourd'hui, on parle davantage de comportement social et de respect, on entend toujours par là la bienséance, les bonnes manières et les règles de comportement.

Qu'est-ce qui est considéré comme poli ? Comment doit-on se comporter - et comment ne doit-on pas se comporter ?

Autrefois, il existait des idées sociales répandues sur ce qui était poli et ce qui ne l'était pas. Aujourd'hui, les réponses se sont quelque peu diluées. Cela s'explique d'une part par le fait que nous aspirons à une plus grande égalité dans la société et qu'il existe moins de hiérarchies claires. Les personnes âgées, par exemple, ne sont plus considérées en soi comme des autorités qu'il faut traiter avec un respect particulier. On constate également des différences dans les cultures et les traditions.

En revanche, saluer, remercier ou s'excuser sont certainement considérés partout comme des actes de politesse ...

Oui, mais il existe différentes idées sur le moment où un "merci" ou des excuses sont dus. Tout de suite, deux jours plus tard? Et il existe aujourd'hui différentes manières de dire merci, de s'excuser ou de saluer - et elles peuvent être perçues comme plus ou moins polies.

La politesse est-elle tout de même importante ?

En essayant d'être courtois, on contribue à bien s'entendre les uns avec les autres. Nous sommes aimables les uns envers les autres parce que nous espérons une interaction. Nous voulons nous-mêmes être traités avec gentillesse ! Les bonnes manières et le savoir-vivre peuvent être enseignés dès le plus jeune âge dans le cadre de l'éducation des enfants.

Comment l'enseigne-t-on aux enfants ?

Les enfants apprennent le mieux à partir de modèles et d'exemples. Ils s'inspirent de la manière dont les parents et les éducateurs se comportent, pratiquent ce comportement en jouant et l'imitent. Ils apprennent ainsi non seulement la politesse ou la bienséance, mais aussi à être vrais et affectueux. Ils apprennent très tôt des mots comme "merci" et "s'il vous plaît, de rien", par exemple lorsqu'un parent remercie l'autre parent pour le délicieux repas.

On entend souvent les parents dire à leurs enfants: "Comment dire ?" ou "Tu dois t'excuser ! Est-il judicieux de les obliger à respecter certaines règles de politesse ?

Non, forcer ne sert à rien. Ce n'est pas non plus une question de politesse, mais de style d'éducation. Il faut se demander si l'on veut éduquer son enfant de manière autoritaire pour qu'il obéisse, ou si l'on veut imposer un ordre. Ou est-ce que je choisis un style d'éducation d'égal à égal? Au lieu de forcer leur enfant à être poli, les parents pourraient à nouveau montrer l'exemple et montrer qu'ils sont également concernés ou qu'ils sont désolés pour ce que l'enfant a fait.

À partir de quel âge les enfants doivent-ils maîtriser certaines formes de politesse ?

On ne peut pas le dire de manière aussi catégorique. Certains enfants adoptent les formes de politesse plus tôt, d'autres plus tard. Les parents peuvent toutefois encourager leurs enfants à saluer, à remercier ou à s'excuser, même s'ils n'en comprennent pas encore le sens. Petit à petit, ces formes de politesse peuvent être brièvement expliquées et donner vie. Il est agréable de voir sa sœur reconstruire le château de Lego qu'elle a cassé. La véritable politesse nécessite toutefois de la sensibilité, une empathie que l'enfant ne développe que progressivement. Certes, il commence à ressentir le chagrin des autres dès l'âge de 18 mois environ. Mais il lui faudra encore de nombreuses années pour apprendre qu'en matière de politesse, il n'y a pas que le "bien" et le "mal", mais que de nombreuses interactions sont possibles et peuvent être adaptées au cas par cas. La politesse peut aussi consister en un geste ou en un geste de courtoisie. On peut s'excuser en faisant amende honorable, en faisant preuve de discernement ou en exprimant des regrets.

Quelles sont les limites de la politesse ?

La politesse trouve sa limite dans l'intégrité, le droit à l'intégrité physique. "Mon corps m'appartient", devraient savoir les enfants. Un enfant peut donc se détourner, tracer sa propre limite et dire non s'il ne veut pas être sur les genoux de sa tante ou recevoir un baiser de son grand-père. Il ne doit pas le tolérer par politesse. La plupart des parents le savent aujourd'hui.

Celia Zappa

A propos de la personne

Celia Zappa a étudié le travail social et est conseillère auprès du service de consultation pour les jeunes et les familles CONTACT de la ville de Lucerne. Cette femme de 49 ans, mère de deux fils adultes, travaille depuis huit ans déjà chez CONTACT, où elle est spécialisée dans le conseil aux jeunes.