Facebook Pixel
Enfant

Triste record: la Suisse occupe la première place en Europe en matière de harcèlement moral

Nulle part ailleurs en Europe, autant d'élèves font état d'expériences de harcèlement qu'en Suisse. Pour la coach anti-harcèlement Laura Ackermann, c'est une raison importante de continuer à s'engager - également au nom de l'élève Céline, qui s'est suicidée à cause du harcèlement.

Triste: la Suisse est en tête des pays européens en matière de harcèlement moral.

Cela brise toujours le cœur de notre experte en lutte contre le harcèlement: l'élève Céline s'est suicidée parce qu'elle était harcelée. Photo: Kelly Sikkema, Unsplash

L'essentiel en bref

  • En décembre de cette année, l'élève Céline aurait eu 16 ans. Mais elle s'est suicidée à l'âge de 13 ans en raison du harcèlement dont elle était victime.
  • La coach anti-harcèlement Laura Ackermann rappelle l'histoire de Céline dans une lettre personnelle.
  • Une étude récente montre que les élèves suisses sont ceux qui, en Europe, font le plus souvent état de harcèlement. Laura Ackermann donne des conseils aux parents.

Chère Céline

Le7 décembre 2019, notre chemin nous a de nouveau conduits sur ta tombe. Cette semaine, tu aurais eu 16 ans. On ne peut qu'imaginer comment la douce chevelure bouclée que tu étais serait devenue une jeune femme d'une beauté éclatante. C'est déjà ton troisième anniversaire que tu ne peux plus fêter avec tes proches. Et pourtant, deux ans et demi après ta mort tragique, plus de 60 personnes étaient à nouveau réunies. Malgré un ciel nuageux, quelques gouttes de pluie et le froid, tous étaient à nouveau présents. Cela me bouleverse à chaque fois ! Tu avais autour de toi tant d'amis, de famille et de personnes qui t'aimaient de tout leur cœur.

J'ai alors réalisé à quel point tu avais dû être désespéré pour mettre fin à tes jours. Quelle souffrance as-tu portée en toi? Qu'est-ce qu'ils t'ont fait? Que tu aies dû vivre un tel désespoir à seulement 13 ans me rend infiniment triste.

Il y a encore eu des moments que je ne pouvais pas supporter lors de ta consécration funéraire. Voir ta maman pleurer me brise toujours en morceaux. Je pouvais à peine la regarder avec ses nombreuses larmes. Mon cœur a saigné. En tant que maman, tu ne veux même pas t'imaginer ce que ce serait de perdre ton être cher. Je ne sais pas comment on peut continuer après une telle perte.

Même s'il y a eu à nouveau des moments très douloureux, c'était à nouveau merveilleux de penser à toi de cette manière et de ressentir tout cet amour. C'était une soirée en ton nom et nous avons profité de chaque seconde ensemble. Je suis fière d'être aux côtés de ta famille et de tes amis dans ces moments-là.

C'est maintenant à nous de continuer le chemin pour protéger d'autres enfants de ton destin. Nous continuerons à nous battre et à ne pas détourner le regard. Nous allons forcer les gens à regarder, à se lever et à prendre enfin le danger au sérieux.

Pour ma part, je continuerai à me battre en ton nom pour toutes les victimes et à dénoncer les abus !

Suisse: première place pour le harcèlement moral

Durantla semaine de l'anniversaire de Céline, les articles de presse se sont succédé. La Suisse est en tête des pays européens pour le harcèlement moral. C'est vraiment une mauvaise note pour nous, mais cela ne m'a pas surpris. Céline n'est de loin pas la seule enfant suisse à se suicider. Ce sont jusqu'à 100 enfants et adolescents de moins de 19 ans qui choisissent de se suicider chaque année. Ce sont 200 couples de parents qui doivent enterrer leur enfant. Ce sont 200 mères et pères qui trouvent à la maison une chambre d'enfant vide et qui espèrent se réveiller bientôt de ce cauchemar.

Le harcèlement est omniprésent et présent dans toutes les écoles de Suisse. Quelques rares écoles prennent des mesures sévères contre le harcèlement. Un comportement exemplaire, mais malheureusement trop rare. Le mobbing n'est possible que là où il est toléré. Au lieu d'assumer le fait que l'on a un problème à l'école, on prétend encore souvent ne pas observer de mobbing. C'est une attitude extrêmement dangereuse ! L'ignorance ne résout pas les problèmes. En les ignorant, nous encourageons le harcèlement ! Avec cette attitude, le nombre de suicides d'enfants va augmenter de façon dramatique dans les années à venir !

De même, nos lois inexistantes contre le harcèlement et la cyberintimidation ne font que faire sourire les auteurs des peines encourues. Les agresseurs de Céline s'en sont tirés avec quelques heures de travail social - pour tentative de menace et de contrainte. Absolument ridicule quand on lit l'historique des chats et que l'on voit ce que ces deux-là ont fait à Céline ! C'est pourquoi, et pour attirer l'attention sur les lacunes de la loi, les parents font appel du jugement. Le 26 février 2020, l'affaire sera jugée par le tribunal des mineurs de Dietikon.

Le cas de Céline montre une fois de plus que cela peut arriver à tout le monde. Ce n'est pas parce que tu as beaucoup d'amis et une famille formidable que tu es à l'abri du harcèlement.

Chers parents, écoutez votre intuition ! Si votre intuition vous dit qu'il y a quelque chose qui ne va pas, alors il y a quelque chose qui ne va pas ! N'attendez pas que la situation s'aggrave ! Demandez de l'aide !

Vous pouvez tous me contacter à tout moment ! J'aime prendre le temps de vous écouter. Je prends vos soucis très au sérieux et j'essaie de trouver la meilleure solution pour chacun. Il y a toujours une issue, même si le chemin semble sombre !

Ensemble, nous sommes forts !

BE NICE - SOIS GENTIL

Dédié à cette fille qui ne voyait pas d'issue.

C'est une affaire qui me tient à cœur et c'est donc un honneur pour moi de pouvoir écrire pour vous tous.

L'époque où le harcèlement moral était passé sous silence est révolue.

Il faut des mots clairs et francs.

Je parle au nom de ceux qui ont le moins de moyens de se défendre.

Nos enfants !

Je me bats :

Pour plus de tolérance et moins de discrimination !

Pour plus de compréhension et moins d'ignorance !

Pour plus de cohésion et moins de solitude !

Pour plus de vérité et moins de "beaux discours" !

Pour plus d'intervention et moins de détournement d'attention !

D'autres articles de Laura Ackermann sont disponibles ici.