Facebook Pixel
Enfant

Homeschooling: comment les enfants apprennent à la maison

Se lever, se brosser les dents, prendre son petit-déjeuner, aller à l'école - voilà la routine quotidienne de la plupart des enfants. Mais tous les écoliers suisses ne prennent pas le chemin de leur salle de classe le matin. Environ 500 enfants sont scolarisés à domicile par leurs parents. Par exemple Manuel (11 ans) et Judith (15 ans) d'Herisau.

L'enseignement à domicile présente de nombreux avantages

Le Homeschooling propage une variante différente de l'apprentissage. Image: Zoonar-Thinkstock

"Vos enfants ne vont pas à l'école ?" est une question que Regula Bott, d'Herisau, a souvent entendue au cours des six dernières années et demie. Elle fait l'école à la maison pour ses trois enfants depuis 2006.

Regula Bott peut comprendre l'étonnement des autres personnes. Elle se souvient encore de la façon dont elle est entrée en contact avec le homeschooling. "Nous avons rendu visite à une famille connue dont les enfants apprenaient à la maison. Nous avons trouvé ce type d'enseignement très étrange au début", dit-elle en riant. "Sur le chemin du retour, mon mari Markus et moi nous sommes mis d'accord sur le fait que l'enseignement à domicile pouvait convenir à cette famille, mais que ce n'était rien pour nous." Une erreur, comme il s'est avéré des années plus tard. Car l'idée que le homeschooling est non seulement autorisé mais aussi possible en Suisse n'a jamais vraiment quitté l'esprit des parents Bott.

Homeschooling: une expérience qui s'est transformée en vie quotidienne

Un problème au sein de la famille l'a amenée à se demander si l'enseignement à domicile ne serait pas également utile à sa propre famille. "En tant qu'enfant-sandwich, Judith avait souvent l'impression de ne pas recevoir assez d'attention. Lorsque le plus jeune des enfants, Manuel, a commencé le jardin d'enfants, j'ai eu le temps de m'occuper davantage d'elle", rapporte Regula Bott. À titre d'essai, les parents ont retiré la jeune fille de l'école pendant un an après sa troisième année. Ils espéraient également que cette étape permettrait d'apporter un meilleur soutien, plus individuel, à leur fille, qui avait jusqu'alors été plutôt lente à apprendre.

Une expérience qui a donné des résultats étonnamment bons. "Nous nous sommes tout simplement sentis à l'aise avec l'enseignement à domicile", c'est ainsi que Regula Bott décrit la quatrième année d'école de Judith. Judith était joyeuse, apprenait bien - et Regula Bott était très confiante dans la préparation du matériel. "Au cours de la quatrième année, le contenu de l'apprentissage est encore gérable", dit-elle. À partir des vacances d'automne, Priska, la sœur aînée de Judith, qui était alors en sixième année, a également reçu un enseignement à la maison. Les leçons en binôme sont désormais plus variées pour Judith. Très vite, tout le monde s'est rendu compte que l'expérience allait devenir une réalité quotidienne. Deux ans plus tard, lorsque le jeune frère Manuel a été prêt pour l'école, il a également été inscrit à la maison.

De nombreux contacts entre les familles d'élèves à domicile

Au fil du temps, Regula Bott a cherché à entrer en contact avec d'autres familles qui faisaient l'école à la maison. Un échange intéressant a commencé. "Chaque famille a sa propre façon de faire de l'enseignement à domicile", dit-elle. Petit à petit, la mère a pris de plus en plus confiance en elle en tant qu'enseignante. Elle a appris à connaître les programmes des différentes matières à différents niveaux et a rapidement élaboré des plans de travail annuels pour ses enfants.

L'État vérifie les résultats de l'enseignement à domicile. Trois fois par an, les enfants sont testés en allemand et en mathématiques dans un bâtiment scolaire - des tests qui sont également effectués dans les écoles publiques et qui s'appellent Klassencockpit (système de test pour l'assurance qualité dans l'enseignement primaire). Les travaux sont notés. En outre, Regula Bott doit envoyer une fois par an un rapport d'apprentissage sur ses enfants au département de l'éducation.

Depuis que Manuel et Judith sont scolarisés à domicile, ils ont beaucoup appris, notamment à travailler de manière indépendante et disciplinée, et à organiser eux-mêmes leur matériel d'apprentissage. "Beaucoup de gens disent que si j'étais à la maison toute la matinée comme vous, je dormirais jusqu'à 10 heures", dit Judith. "Le matin, quand elle et son frère ont pris leur petit-déjeuner, ils vont dans leur chambre. Là, ils discutent avec leur mère de ce qu'ils doivent faire. Ce n'est que lorsqu'ils sont bloqués qu'ils appellent leur mère, qui les aide alors. S'ils ont besoin de faire des recherches sur Internet ou de taper quelque chose sur l'ordinateur, ils utilisent le poste de travail informatique dans le couloir.

Enseignement à domicile et contacts sociaux

Il est également possible d'intégrer les enfants dans un environnement social grâce au homeschooling. Image: BananaStock-Thinkstock

L'après-midi au club de sport

Bien qu'ils passent la plupart de leurs matinées seuls, les enfants Bott ne se sentent pas seuls. Ils ont des contacts sociaux avec leurs pairs, par exemple en français, qu'un professeur leur enseigne ainsi qu'aux autres élèves à domicile pendant leur temps libre. En outre, Manuel participe aux cours d'anglais d'un ami de la famille - en échange, leur fils vient prendre des cours d'allemand chez les Bott.

En début d'après-midi, les enfants continuent généralement à étudier de manière indépendante sur leurs devoirs scolaires. Vers le soir, Manuel et Judith aiment sortir. Les deux enfants sont actifs dans des clubs sportifs. Manuel va nager trois fois par semaine et fait de la gymnastique une fois. Il apprend également à jouer du dulcimer, un instrument à cordes qui compte parmi les ziths de la boîte. Judith aime rencontrer des amis qui sont également scolarisés à domicile. Le fait qu'elle doive faire de longs trajets en train pour cela ne la dérange pas. Elle apprécie également les excursions organisées par l'association "Education à domicile Suisse" pour les élèves scolarisés à domicile: par exemple, à la fromagerie, à la chocolaterie, à la journée sportive.

"L'enseignement à domicile permet un apprentissage efficace".

Pour Regula Bott, les avantages de l' enseignement à domicile sont évidents: "Les enfants apprennent plus vite et mieux à la maison", dit-elle. "Ils peuvent avoir davantage leur mot à dire sur l'orientation de l'apprentissage". Les contextes compris depuis longtemps n'ont pas besoin d'être bachotés à nouveau au profit d'autres élèves, comme c'est le cas à l'école. Au final, cela se traduit par plus de temps libre pour les enfants. Bien sûr, les enfants qui étudient à la maison ont davantage l'occasion de côtoyer leurs parents. Mais Regula Bott n'a pas peur des disputes. "Vous devez de toute façon éduquer les enfants vous-même", dit-elle.

Le succès lui donne raison. Priska a passé les tests Stellwerk, des tests informatisés en allemand, mathématiques, anglais et français, avec de très bons résultats au milieu de la huitième année et à la fin de la neuvième année. Elle suit actuellement une formation de cuisinière. Regula Bott en est convaincue: "Le homeschooling peut être pratiqué par tous les parents qui veulent prendre le temps et l'investir dans l'éducation de leurs enfants" Les parents ayant un bagage académique enseignent généralement à leurs enfants un peu différemment des parents défavorisés sur le plan éducatif. "Mais ce qui est important dans l'enseignement à domicile pour tous les parents, c'est qu'ils parviennent toujours à transmettre la joie d'apprendre à leurs propres enfants."

Néanmoins, elle est loin de s'intéresser uniquement aux effets positifs de l'enseignement à domicile. "L'un des inconvénients de l'enseignement à domicile en Suisse est certainement la recherche quelque peu fastidieuse de contacts sociaux", dit-elle. " Dans les écoles publiques, c'est généralement moins compliqué, tant qu'il n'y a pas d'intimidation. Sa conclusion: " Tout a ses avantages et ses inconvénients. L'école publique fait également un travail éducatif précieux."

Informations complémentaires sur l'enseignement à domicile en Suisse

L'association " Éducation à domicile Suisse " soutient, entre autres, les parents et les enfants qui réalisent les objectifs de l'école obligatoire de manière autonome, c'est-à-dire indépendamment des institutions étatiques ou privées: www.bildungzuhause.ch.

Que pensez-vous de l'enseignement à domicile? Écrivez-nous !