Facebook Pixel
Enfant

Les bonnes manières à table conviennent aussi aux enfants

"Tiens-toi droit", "Ne fais pas de taches", "Tu tiens mal le couteau" - de tels commentaires coupent l'appétit. Pourtant, les repas en commun doivent être un plaisir. Katrin Künzle, experte en bonnes manières et formatrice en Knigge, explique comment les parents peuvent enseigner à leurs enfants les bonnes manières à table.

Adieu les bonnes manières à table: je ne veux pas manger !

"Je ne veux pas de ma soupe !" Les bonnes manières à table doivent exister et peuvent être pratiquées de manière détendue. Image: iStockphoto, Thinkstock.

Les personnes qui dînent avec d'autres personnes dans le monde des affaires, qui vont et viennent dans des restaurants de luxe, doivent avoir de bonnes manières à table. Madame Künzle, dans vos cours de savoir-vivre, vous initiez également les enfants aux bonnes manières à table. Pourquoi les bonnes manières à table sont-elles importantes pour les enfants ?

Katrin Künzle: Les enfants ne sont pas encore critiques en ce qui concerne les bonnes manières à table. Mais lorsqu'ils grandissent et deviennent adolescents, leur manque de savoir-vivre à table est également remarqué par leurs pairs et considéré comme gênant. Mais à cet âge, il est déjà difficile de changer d'avis. "Ce que Hans n'apprend pas, Hans ne l'apprendra jamais", dit sagement le dicton populaire. Il vaut bien mieux prendre l'habitude, dès le plus jeune âge, de poser une serviette sur ses genoux et de tenir correctement ses couverts. Les enfants acquièrent ainsi le sentiment sûr de pouvoir bien se comporter à table.

Pourtant, de nombreux enfants ne connaissent guère les bonnes manières à table. Les parents d'aujourd'hui accordent-ils moins d'importance aux règles de politesse que les générations précédentes ?

De nombreux parents sont pressés par le temps au quotidien. Souvent, les deux parents travaillent. Les repas où tous les membres de la famille se réunissent à table sont rares. Il est compréhensible que les parents souhaitent favoriser une atmosphère détendue lors des rares repas pris ensemble et exigent donc moins de manières à table.

Les bonnes manières à table et une atmosphère détendue sont-elles incompatibles ?

Non, pas du tout ! Si tout le monde mange correctement, le repas sera d'autant plus agréable. Mais des phrases comme "On mange ce qu'on a dans son assiette !", "Arrête de fouiller dans la nourriture !" et "Vide ton assiette !" coupent facilement l'appétit. Les parents ne doivent pas mettre la pression, car cela enlève le plaisir de manger. Heureusement, il est possible d'inculquer les bonnes manières à table sans se plaindre. L'important est de rester décontracté.

Les enfants devraient connaître ces bonnes manières à table :

  • Se laver les mains

L'hygiène est une condition de base pour manger. C'est pourquoi il faut se laver les mains avant de manger !

  • Prendre de petites portions

Il est important que les enfants apprennent à évaluer correctement leur propre faim. Ils ne devraient mettre dans leur assiette que la quantité de nourriture qu'ils peuvent manger.

  • Manger sans bruit

Dans d'autres cultures, le fait de roter, de manger à petites gorgées ou d'avaler de travers peut être un signe de bien-être, mais ici, personne ne veut entendre ces bruits. Les sujets de conversation qui coupent l'appétit des autres peuvent être abordés après le repas.

  • Ne pas trop en faire

Les enfants veulent aussi parler en mangeant. Il est donc bon qu'ils apprennent à ne pas trop remplir leur bouche. Elle sera ainsi plus vite libre pour raconter quelque chose ou poser des questions entre-temps. Si l'on parle la bouche pleine, il est difficile de se faire comprendre. Pire encore: le risque est grand que de petits morceaux de nourriture soient éjectés de la bouche.

  • Tenir correctement les couverts

Tenir les couverts correctement permet de couper plus facilement. Une expérience qui a du sens, même pour les enfants !

  • S'asseoir droit

Bien sûr, personne n'est obligé de rester assis à table. Mais en s'asseyant bien droit, la nourriture glisse plus facilement dans l'estomac. En outre, il est plus facile d'atteindre les bols sur la table. En outre, le risque que la nourriture tombe sur les genoux diminue.

À quel âge commence l'éducation à la table ?

Les bébés et les jeunes enfants veulent toucher leur nourriture. Ils écrasent des petits pois et font glisser de la purée entre leurs doigts. Ils veulent littéralement "toucher" ce qu'ils mangent. C'est juste et important pour leur développement. Mais dès maintenant, les parents peuvent commencer à donner le bon exemple. Si vous lisez vos e-mails à table, ne vous étonnez pas que votre enfant, devenu adulte, veuille plus tard s'occuper avec son téléphone portable pendant le repas.

À partir de quel âge les enfants peuvent-ils suivre des cours de bonnes manières ?

Dans nos cours, nous accueillons les enfants à partir de huit ans. A partir de cet âge, leur motricité est suffisamment développée pour qu'ils puissent bien tenir les couverts. Ils sont maintenant également ouverts aux bonnes manières à table et prennent plaisir à discuter pendant les repas.

Comment s'amuser à table ?

Si on les transmet de manière ludique ! "Regardez, c'est ainsi que la reine Élisabeth tient son verre à pied !" Des petits jeux peuvent être intégrés: "Chacun reçoit une serviette de table pour s'essuyer la bouche de temps en temps. Dans mes cours, je demande aux enfants d'imaginer qu'un chat est assis sur leurs genoux et qu'une souris est cachée entre le dossier et le siège. Ainsi, les enfants s'assoient automatiquement bien droit. En outre, les enfants adorent les langues secrètes ! Ils aiment donc particulièrement apprendre le langage des couverts, qui indique au serveur s'ils font une pause, s'ils ont fini ou s'ils souhaitent un supplément. Il est important que les parents expliquent brièvement le sens d'une coutume de table. Si les enfants apprennent bien les bonnes manières à table, les parents peuvent les récompenser en les emmenant au restaurant le week-end.

Sur la personne :

Katrin Künzle d'Oetwil an der Limmat (ZH) propose depuis huit ans, avec son entreprise Künzle-Organisation, des cours de savoir-vivre spécialement destinés aux enfants, aux jeunes, aux personnes à la recherche d'une place d'apprentissage, aux apprentis, mais aussi aux adultes et aux entreprises. Cette formatrice et organisatrice licenciée en "Knigge", qui a suivi des formations continues en prévention de la violence et en langage corporel, est également mère de deux adolescentes. Ce sont ces deux filles qui lui ont donné envie de créer un cours de savoir-vivre pour les enfants. Credo: bien se comporter, c'est amusant. plus