Facebook Pixel
Enfant

Ce que les parents peuvent attendre des parrains et marraines

La plupart des enfants - baptisés ou non - ont un parrain ou une marraine à leurs côtés. Que doivent faire les parrains et marraines pour bien remplir leur rôle? C'est une question qui concerne non seulement de nombreux parents, mais aussi les parrains et marraines eux-mêmes.

Être parrain et marraine est une fonction honorifique.

Être parrain ou marraine est un honneur particulier dont vous voulez vous montrer digne. Image: freemixer, iStock, Thinkstock

Le bébé dans vos bras a l'air si délicat. Il est encore complètement dépendant des adultes qui le nourrissent, le portent, l'aiment. Que se passe-t-il si quelque chose arrive aux parents - s'ils doivent passer un long moment à l'hôpital ou meurent dans un accident? C'est bien qu'il y ait des parrains et marraines ! Les parrains et marraines remplacent les parents absents. Les parents qui ne font pas baptiser leur enfant souhaitent également avoir des parrains et marraines pour leur enfant qui leur offrent un soutien fiable.

L'origine du parrainage d'enfants se trouve dans l'église. Ici, les parrains et marraines ne sont pas seulement censés être les conseillers de l'enfant. Ils témoignent également de la promesse baptismale des parents d'élever l'enfant dans la foi chrétienne. En outre, ils doivent aider les parents à élever l'enfant dans la foi chrétienne. Les termes "Gotte" et "Götti" proviennent de l'idée que les parrains et marraines assument le rôle de parents spirituels.

Être un parrain ou une marraine est un honneur particulier.

"J'ai trouvé génial que mon amie me demande d'être la marraine de sa fille Marie", raconte une marraine. "Je n'ai pas seulement été honoré parce que mon ami m'a confié cette tâche. J'étais également heureux qu'une autre personne importante entre dans ma vie avec un filleul."

Pour elle, ce qu'une bonne marraine doit faire est clair. "Elle veut accompagner un peu Marie sur son chemin dans la vie. "Si je dois être en mesure de lui offrir un soutien, nous devons établir une relation de confiance. Cela inclut des contacts réguliers."

La mère de Marie est heureuse que son amie prenne le parrainage si au sérieux: "Laura est un enrichissement pour Marie. Ces deux-là jouent à des jeux différents de ceux que je pratique avec Marie. Et qui sait, peut-être qu'ils parleront plus tard de choses que je n'arrive pas à aborder avec Marie."

Le parrain doit-il être issu de la famille - ou non?

"Le sang est plus épais que l'eau", comme le dit le proverbe. Et par là, ils veulent dire: "Les liens familiaux sont plus durables que les amitiés". Une sœur reste une sœur même en cas de conflit. Les réunions de famille facilitent également les contacts réguliers entre la marraine ou le parrain et l'enfant.

Les amitiés, en revanche, sont moins souvent marquées par des conflits de longue durée que les relations avec les parents. Ainsi, les amis des parents peuvent souvent aborder leur filleul de manière plus libre.

Ce que les parents peuvent faire pour une bonne marraine ou un bon parrain

Formuler les attentes

Les parents peuvent faire beaucoup pour s'assurer qu'un parrain devienne un bon parrain. Il est nécessaire de s'asseoir calmement et d'examiner avec l'autre parent ce que l'on attend exactement du futur parrain ou de la future marraine. Que devrait-il faire au moins - que peut-on attendre de lui? Combien de parrains et marraines devrait-il y avoir? Une fois que les idées sont claires, il est possible d'envisager qui devrait être considéré pour cette fonction. Qui a le bon cœur pour l'enfant, aime faire des choses ensemble et dispose du temps nécessaire? La relation entre les parents et le parrain ou la marraine choisi(e) est-elle si stable qu'il est concevable qu'elle continue à se dérouler harmonieusement pendant longtemps ?

Prenez le temps de parler à vos parrains et marraines

Il est logique de ne pas confronter le parrain ou la marraine potentiel(le) à la question de savoir s'il ou elle souhaite devenir parrain ou marraine entre deux portes. Dans une atmosphère détendue, peut-être autour d'un repas en commun, il est plus facile d'expliquer ce que l'on attend du rôle. Il doit être clair que les parents ne prendront pas un "non" de travers.

Impliquer les parrains dans la vie

Pour que l'enfant se familiarise avec le parrain ou la marraine, il a besoin de contacts réguliers. Il n'est pas toujours facile de trouver des créneaux horaires communs. C'est plus facile si les réunions sont ritualisées. Par exemple, chaque premier samedi matin des mois pairs appartient au parrain et à la marraine, suivi d'un déjeuner en commun.

Trouver des mots clairs

Les bonnes résolutions sont faciles. Il est souvent plus difficile de les mettre en œuvre de manière durable. Il arrive parfois que la marraine ou le parrain ne reste pas en contact autant qu'on l'espérait, que ce soit parce qu'il n'y a pas le temps ou que le parrain habite soudainement loin. Il est utile de formuler sa propre déception sans reproche. Quels sont les moyens de rester en contact régulier malgré toutes les adversités? Un remue-méninges commun peut conduire à des solutions inhabituelles. Par exemple, les enfants sont heureux de recevoir des lettres, des cartes postales amusantes et des e-mails. Il est important qu'ils se sentent: Il y a quelqu'un qui s'intéresse à moi !

Légitimer les parrainages

Les parents qui souhaitent préciser qui assumera la tutelle en cas de décès peuvent faire légitimer le parrainage. Une lettre notariée qui montre clairement la volonté des parents, écrite à la main et datée, sera prise en compte par les bureaux compétents. Toutefois, les parrains et marraines ne sont pas obligés d'assumer la tutelle.

Ce que les parrains peuvent faire pour un bon parrainage

Demandez du temps pour réfléchir

Il n'y a pas de doute: toute personne à qui l'on demande de devenir parrain ou marraine se sent honorée. Néanmoins, personne ne doit être d'accord immédiatement. Il est préférable de demander d'abord ce que les parents espèrent retirer exactement du parrainage. La vie quotidienne laisse-t-elle suffisamment d'occasions de s'occuper régulièrement du filleul? Un "non" clair sera plus bénéfique à l'enfant à long terme qu'un "oui" peu enthousiaste.

Faites preuve de tact

La marraine ou le parrain n'est pas toujours d'accord avec le style d'éducation des parents. Néanmoins, interférer dans l'éducation des enfants est ingrat. La plupart des parents réagissent de manière sensible lorsqu'ils sont critiqués. Cependant, toute personne qui soupçonne une violence psychologique ou physique doit contacter un professionnel. Les centres de conseil en éducation peuvent vous aider.

Devenir le parrain ou la marraine d'un enfant défavorisé

Il y a beaucoup d'enfants en Suisse qui ont besoin d'un soutien affectueux dans la vie. Vous pouvez devenir un parrain ici: caritas.ch