Facebook Pixel
Enfant

Puberté: Conseils d'éducation

Quand les enfants atteignent-ils la puberté? Que peuvent faire les parents lorsque leur progéniture se rebelle? Vous trouverez ici des conseils et des informations sur la meilleure façon de réagir face au comportement étrange des enfants.

A la puberté, les parents sont souvent désemparés et ont besoin d'aide pour résoudre les problèmes avec leurs enfants.

Les experts peuvent aider à régler les problèmes entre enfants et parents. Photo: iStock, Shelly Perry, Thinkstock

Jusqu'à l'âge de 9 ans environ, les parents sont le centre de la vie des enfants. Ils dictent le quotidien, façonnent tout simplement le monde des enfants par leur nature, leurs faits et gestes. Ils transmettent leurs opinions personnelles et leur regard individuel sur le monde.

Le père est un supporter enthousiaste du FC Bâle. Depuis des années, lui et son fils sont assis devant la télévision de la maison, fascinés par les matchs, qu'ils soient gagnés ou perdus. Le fils est attaché au club de football, car il ne connaît rien d'autre depuis son enfance. Il se laisse gagner par l'enthousiasme de son père, veut lui plaire et exulte avec lui.

Les enfants obtiennent l'approbation de leurs parents en copiant leurs intérêts. Au début de la préadolescence, le désir de plaire aux parents diminue rapidement. L'opinion personnelle se forme dans la tête :

Qu'est-ce que je veux? Comment est-ce que je le vois? Est-ce que je trouve cela bien ou mal? Pourquoi je trouve cela bon ou mauvais. L'enfant ne dépend plus inconditionnellement du bon vouloir de ses parents. Il se considère comme une personne à part entière, de plus en plus autonome, et est tiraillé entre ses opinions, celles de ses parents et de ses amis. C'est ainsi que des mondes s'affrontent - plus l'incompréhension de l'autre est grande, plus les coups de gueule sont fréquents.

400 ans avant la naissance du Christ, le philosophe grec Socrate se plaignait déjà des adolescents: "La jeunesse d'aujourd'hui aime le luxe. Elle a de mauvaises manières, méprise l'autorité, n'a aucun respect pour les personnes âgées et bavarde là où elle devrait travailler. Les jeunes ne se lèvent plus lorsque les aînés entrent dans la pièce. La question cruciale qui préoccupe les parents et les éducateurs depuis la nuit des temps est donc la suivante: que faire de la progéniture rebelle ?

Les réponses ne manquent pas sur les étagères des librairies, car les guides d'éducation ont le vent en poupe. Il suffit de survoler quelques pages pour s'apercevoir que même les experts ne parviennent pas à trouver un consensus commun et donc une règle universelle. Dans son best-seller, le pédagogue Bernhard Bueb, directeur de longue date de l'école-internat du château de Salem, fait l'éloge de la discipline. Selon lui, celle-ci joue un rôle central dans l'éducation des enfants: "La discipline est la condition préalable au bonheur et à la liberté. Seuls ceux qui ont appris très tôt à renoncer, à reconnaître l'autorité et à assumer des responsabilités peuvent plus tard prendre leur vie en main". Le thérapeute familial danois Jesper Juul voit les choses différemment. Il recommande aux parents de traiter leurs enfants sur un pied d'égalité et de leur témoigner du respect. L'éducation de la progéniture en pleine puberté dépend-elle maintenant du livre pour lequel on opte ?

Les livres peuvent être tout à fait utiles, ils peuvent transmettre des impressions et éclairer. Mais un guide d'éducation ne peut et ne doit pas être une aide concrète à la décision dans le quotidien familial. Car les vrais experts sont les parents, ils ont déjà accompagné leurs enfants tout au long de leur vie: Ils ont applaudi leurs premiers pas, les ont consolés en cas d'orage, ont rempli le cartable et ont monté ensemble le nouveau lit superposé. Il convient de se remémorer ces expériences et de se rappeler combien de petits et grands problèmes ont déjà été surmontés et résolus ensemble. Jusqu'à présent, tout s'est toujours bien passé. Cette intuition instinctive joue un rôle important dans l'éducation: qu'est-ce qui est bon pour mon enfant ?

En effet, pour devenir une personne autonome et responsable, le jeune doit apprendre à prendre ses propres décisions et à se distinguer de ses parents. Les parents ne peuvent pas éviter d'accepter certaines décisions de leur enfant pubère: Le choix des amis, la tenue excentrique ou l'abandon du tennis, bien qu'il y soit prédestiné et qu'il ait remporté de glorieuses victoires.

Les parents doivent toujours faire la distinction entre les décisions que prend leur enfant et la personne elle-même. Une déclaration claire et honnête des parents est extrêmement importante, elle représente leur point de vue: "Je ne pense pas que ce soit une bonne chose que tu arrêtes de jouer au tennis. Pendant des années, c'était très important pour toi. Tu le regretteras peut-être plus tard. De cette manière, l'adolescent se sent pris au sérieux et valorisé, car son avis compte autant que celui de ses parents.

"Qu'est-ce qui te fait croire que tu vas arrêter le tennis? De toute façon, tu ne fais que traîner toute la journée, un peu de sport ne te fera pas de mal. En plus, tu n'as jamais rien fait jusqu'au bout, alors tu peux au moins rester au tennis". Cette déclaration transmet le message des parents, mais en plus une critique de la nature de l'enfant. Personne, quel que soit son âge, ne souhaite que son caractère soit critiqué, les adolescents aux hormones et à l'insécurité latente le supportent encore moins. Ils doivent faire leurs preuves devant leurs pairs, le sexe opposé, les enseignants. Ainsi, le ton de base devrait au moins être donné à la maison - c'est juste et bon, comme tu es.

Mais que faire lorsque tout cela ne sert à rien, que les disputes sont à l'ordre du jour et que les désaccords entre le front des adolescents et celui des tuteurs creusent des fossés de plus en plus profonds? Ou s'il s'agit de problèmes bien plus importants que des chambres en désordre? Dès que la consommation accrue d'alcool, la criminalité, le comportement agressif ou les drogues jouent un rôle dans le quotidien des adolescents, les parents ne devraient pas hésiter à faire appel à une aide professionnelle. Pour les centres de conseil, ces problèmes font partie du quotidien. Les collaborateurs sont parfaitement formés, peuvent donner des informations fondées et recommander des mesures concrètes. Le service local de la jeunesse ainsi que le service social scolaire local fournissent des adresses de centres de conseil.

En cas de problèmes avec leur progéniture, les mères et les pères peuvent trouver de l'aide auprès des services suivants :

Offres d'aide générale :

- www.elternnotruf.ch : on y trouve une aide en cas de craintes et d'inquiétudes des parents, ainsi qu'en cas de problèmes concrets avec les enfants.

- www.kinderschutz.ch : la Fondation Suisse pour la Protection de l'Enfant propose des informations variées aux parents.

Conseils en matière d'éducation :

- Ligne d'urgence pour parents sur place: service de consultation pour parents en cas de problèmes d'éducation, de surmenage, de maltraitance d'enfants, etc. Confidentiel et anonyme, joignable par téléphone 24 heures sur 24 :

Asylstrasse 79, 8032 Zurich Tél: 0041 (0)44 / 261.88.66

Torstrasse 11, 9000 St. Gallen Tel: 0041 (0)71 / 244.20.20

Baarerstr. 11, 6300 Zoug Tél: 0041 (0)41 / 710.22.05

Courrier électronique: 24h@elternnotruf.ch

- Bâle: Consultation familiale, de couple et d'éducation, Greifengasse 23, Case postale 189, 4005 Bâle, ?téléphone: 061 686 68 68, ?fax: 061 686 68, 69??info@fabe.ch

- Berne: Direction de l'instruction publique du canton de Berne ?Sulgeneckstrasse, 70 ?3005 Berne, téléphone 031 633 85 11, fax 031 633 83 55

- www.1eltern.ch : est une communauté web pour les familles monoparentales en Suisse, sans publicité et à but non lucratif.
L'ensemble du site est conçu par des parents célibataires bénévoles.

- www.muetterhilfe.ch : Centre de consultation d'aide aux mères. Conseil et assistance gratuits pour les femmes et les hommes pendant la grossesse jusqu'aux deux ans de l'enfant en cas de difficultés sociales, financières et psychiques. Conseils juridiques, transmission d'informations.

Suggestions de livres :

"Pubertät - Wenn erziehen nicht mehr geht", Jesper Juul, Kösel-Verlag, mars 2010

"Lob der Disziplin", Bernhard Bueb, Ullstein Taschenbuchverlag, avril 2008