Facebook Pixel
Enfant

Les boutons s'apaisent - Voici comment traiter l'acné

Comme si les jeunes n'avaient pas déjà assez à faire avec toutes les émotions de la puberté - les boutons poussent en plus et laissent un paysage de cratères sur le visage. Heureusement, il est possible d'atténuer le mal grâce à des soins appropriés.

De nombreux adolescents souffrent de boutons à la puberté

Les boutons font malheureusement partie de la puberté pour de nombreux jeunes. Photo: Meinzahn, iStock, Thinkstock

L'acné est généralement due aux hormones. Pendant la puberté, le corps - chez les garçons comme chez les filles - produit davantage d'hormones sexuelles masculines, appelées androgènes. Elles stimulent la croissance des muscles et du corps, mais augmentent également la production de sébum. Ainsi, les cheveux deviennent plus rapidement gras et la peau brille. Parallèlement, les cellules cornées, qui forment la couche supérieure de la peau, se multiplient également. Elles se collent au sébum de la peau et obstruent ainsi les pores. Le sébum ne peut plus s'écouler - un point noir est né.

Les points noirs deviennent des boutons

Ils sont alors reconnaissables à des points sombres sur la peau. Comme le sébum ne peut plus s'écouler librement, les bactéries se multiplient à l'infini. Cela peut entraîner des inflammations et l'apparition de boutons douloureux. Ils apparaissent le plus souvent aux endroits où les glandes sébacées sont nombreuses: sur le visage, la nuque, les épaules et le décolleté.

On estime que près de 85 % des adolescents sont touchés par l'acné pendant une période plus ou moins longue à la puberté. Certains adolescents ont de la chance: ils n'ont que quelques petits boutons. Chez d'autres, tout le visage et le dos sont couverts de pustules douloureuses.

Le manque d'hygiène n'est pas en cause

Les jeunes ont généralement honte et craignent d'être rejetés par leurs pairs. "Beurk, tu es dégoûtant", entendent malheureusement souvent les personnes concernées. Pourtant, l'acné n'est que très rarement liée à un manque d'hygiène. La rumeur selon laquelle le chocolat ou les aliments gras favorisent l'apparition de boutons n'a pas non plus été prouvée scientifiquement jusqu'à présent. En revanche, certains médicaments ou produits cosmétiques peuvent être à l'origine de l'acné.

Si l'on n'a que quelques boutons, il n'est pas nécessaire de se tourner vers des produits coûteux. La plupart du temps, il suffit de nettoyer le visage matin et soir avec un savon doux ou une lotion lavante. Une lotion légère pour le visage est en outre préférable à des crèmes très grasses et huileuses. Un peeling doux une fois par semaine élimine les peaux mortes et affine le grain de peau. Les jeunes filles devraient renoncer au maquillage très couvrant. Il favorise l'obstruction des pores et donc les points noirs.

Le dermatologue peut aider

Si vous avez beaucoup de boutons, il vaut mieux consulter un dermatologue. En effet, une acné sévère peut laisser des cicatrices qui resteront toute la vie. Mais si l'on réagit tôt, on peut y remédier. Bien entendu, la patience est également de mise lors d'un traitement par le dermatologue. Il peut prescrire des produits antiseptiques qui réduisent la production de sébum. Les préparations à base de vitamine A - appliquées par voie externe ou sous forme de comprimés - inhibent en outre la formation de bactéries. Chez certaines jeunes filles, l'aspect de la peau s'améliore ensuite lorsqu'elles décident de prendre la pilule contraceptive.

Important: ne pas presser les boutons

Même si la tentation est grande, il ne faut surtout pas presser les boutons ! Cela ne fait souvent que les enflammer davantage et les transformer en grosses pustules. Le risque de cicatrices augmente aussi considérablement. La meilleure solution consiste à se rendre régulièrement dans un institut de beauté. La peau y est préparée à la vapeur d'eau et les boutons sont correctement ouverts et désinfectés.

Dans les cas très graves, des comprimés d'isotrétinoïne peuvent être prescrits. Ils sont très efficaces contre l'acné. Toutefois, les effets secondaires ne doivent pas être sous-estimés: Lèvres gercées, yeux secs, démangeaisons et saignements de nez n'en sont que quelques-uns. Et les femmes qui souhaitent avoir un enfant ne devraient en aucun cas prendre un tel médicament. La substance active peut nuire gravement à l'enfant à naître.

Il est important de soutenir l'adolescente concernée et d'essayer différentes thérapies jusqu'à ce que le succès soit au rendez-vous. Car c'est justement à la puberté que le poids supplémentaire de l'acné est parfois difficilement supportable.

Michelle Willi, en août 2016