Facebook Pixel
Enfant

Votre enfant est-il très sensible ?

Les cornflakes puent, il y a trop de bruit dans la piscine intérieure et quand on lit Hansel et Gretel à haute voix, les larmes coulent. Un enfant particulièrement sensible n'a pas besoin d'être endurci. Au contraire, ils peuvent appartenir au groupe des enfants très sensibles dont les nerfs réagissent de manière particulièrement sensible aux stimuli externes.

Les enfants très sensibles ont un talent particulier. Pour qu'ils puissent s'épanouir, ils ont besoin de plus de calme et de lieux de retraite que les autres.

Les enfants très sensibles ont besoin de plus de calme et de retraite que les autres enfants pour traiter ce qu'ils ont vécu. Image: Annie Spratt - Unsplash

La haute sensibilité n'est pas un trouble qu'il faut traiter, mais un trait de personnalité vraisemblablement inné ou un talent particulier, comme une mémoire photographique, des qualités athlétiques particulières ou une oreille absolue."Les personnes dotées d'un système nerveux qui réagit très finement aux stimuli internes et externes sont dites hautement sensibles", explique l'Institut de la haute sensibilité d'Altstätten (SG). "Parce qu'ils accordent beaucoup plus d'attention aux détails, ils ont besoin de plus de temps pour traiter les données et deviennent plus rapidement stressés ou épuisés.

Pourquoi être si sensible?

Si nous disposons aujourd'hui d'un terme pour désigner ce trait de personnalité, c'est grâce à la psychologue américaine Elaine Moron, dont le best-seller de 1997 "The Highly Sensitive Person: How to thrive when the world overwhelms you" (titre allemand: "Sind Sie hochsensibel ?"Aujourd'hui, il s'agit d'un concept reconnu par de nombreux psychologues et éducateurs pour décrire un trait de caractère qui, jusque-là, portait de nombreux noms qui n'étaient jamais tout à fait exacts.

Sur la base de ses propres enquêtes, Mme Moron estime qu'environ 15 à 20 % des personnes sont extrêmement sensibles. Ce chiffre est élevé et controversé dans la recherche. Les limites de définition des caractéristiques considérées comme très sensibles sont très larges. Le terme une tendance, ainsi que le TDAH ou le burn-out. Néanmoins, c'est un soulagement pour de nombreuses personnes concernées et les parents d'enfants particulièrement sensibles d'en entendre parler. Parce que les enfants sensibles sont souvent incompris - et aussi sous-estimés. Il est souvent utile de reconnaître simplement la haute sensibilité et de la gérer en conséquence afin de mieux utiliser leurs potentiels spéciaux.

Caractéristiques typiques des personnes très sensibles

Les parents ne connaissent généralement la sensibilité d'un enfant que lorsqu'il est déjà en âge de fréquenter l'école maternelle. Parce qu'il est difficile de reconnaître une haute sensibilité chez les jeunes enfants. Après tout, au début, chacun doit relever le défi de gagner la confiance du monde et de s'adapter à ses conditions. "De nombreux enfants - qu'ils soient très sensibles ou non - ont besoin de beaucoup de temps au début de leur vie pour s'adapter à la vie "extérieure", c'est pourquoi, par exemple, des pleurs fréquents ne sont pas nécessairement un signe de haute sensibilité", explique la thérapeute Marianne Schauwecker-Alb de Zollikon.Cependant, l'attention accrue d'un enfant en bas âge peut indiquer une grande sensibilité et un talent particulier. "La haute sensibilité n'est pas une maladie et peut s'exprimer de manière très positive, par exemple par une perception spéciale multicouche et fondée, par une différenciation et une réflexion accrues, par l'empathie et par la capacité de comprendre les autres.par exemple, par une perception particulière, multicouche et fondée, par une différenciation et une réflexion accrues, par l'empathie, la conscience, l'intuition, la sensibilité, la créativité et d'autres qualités dignes d'intérêt", explique la thérapeute Marianne Schauwecker-Alb de Zollikon. Ce sont toutes des qualités qui sont considérées comme de véritables atouts et qui peuvent enrichir la vie.

Mais la haute sensibilité a aussi ses écueils. "Un enfant extrêmement sensible doit faire preuve d'un niveau d'adaptation et de réflexion beaucoup plus élevé qu'un enfant normalement sensible afin de "digérer" et de classer ses perceptions et ses sentiments à plusieurs niveaux, et de distinguer les informations importantes de celles qui ne le sont pas", explique Mme Schauwecker-Alb. Un enfant dont les antennes sont constamment à l'écoute se sent donc facilement dépassé et surstimulé. Il n'est donc pas étonnant qu'il n'arrive pas toujours à se concentrer, qu'il soit colérique ou qu'il se mette à pleurer plus rapidement que les autres, ou encore qu'il se tienne à l'écart des situations et des personnes qui ne lui sont pas familières.

Test de haute sensibilité pour les enfants selon Elaine Aron

Si plus de 13 caractéristiques s'appliquent, votre enfant appartient probablement au groupe des enfants très sensibles, selon la psychologue Elaine Aron. Le questionnaire est tiré du livre "Das hochsensible Kind", publié par MVG Verlag, 2008.

1 Votre enfant a un sens de l'humour très développé.
2 Votre enfant pose des questions profondes qui vous font réfléchir.
3 Votre enfant a un vocabulaire inhabituellement élevé pour son âge.
4 Votre enfant est facilement effrayé
5 Votre enfant a la peau sensible, ne supporte pas les tissus, les coutures ou les étiquettes qui grattent.
6 Votre enfant semble être très sensible.
7 Vous remarquez quand les autres sont malheureux.
8 Votre enfant n'aime pas les surprises.
9 Votre enfant a une vie émotionnelle intense.
10 Votre enfant est sensible aux odeurs, même les plus légères.
11 Votre enfant bénéficie d'une instruction douce plutôt que d'une punition sévère dans son apprentissage.
12 Votre enfant a du mal à supporter les grands changements.
13 Votre enfant préfère les jeux calmes.
14 Votre enfant est très sensible à la douleur.
15 Votre enfant semble être capable de lire dans vos pensées.
16 Votre enfant pose beaucoup de questions.
17 Vous avez du mal à vous endormir après une journée passionnante.
18 Vous trouvez les vêtements mouillés ou sales inconfortables.
19 Votre enfant est sensible au bruit
20 Votre enfant est un perfectionniste
21 Votre enfant réfléchit aux dangers possibles avant de prendre un risque.
22 Votre enfant est plus performant lorsqu'il n'y a pas d'étrangers autour de lui.
23 Votre enfant enregistre des détails (changements de meubles ou d'apparence d'une personne, etc.)

Gérer la haute sensibilité: reconnaître les besoins et les prendre au sérieux

Donner un coup de pouce à un enfant très sensible ou même le durcir n'est pas du tout utile, car cela n'aide pas l'enfant à mieux gérer la surstimulation. Si l'environnement ne réagit pas avec compréhension, l'estime de soi de l'enfant en pâtit et un cercle vicieux s'enclenche. Car les personnes particulièrement sensibles se déséquilibrent facilement. Un foyer parental peu aimant, des insultes constantes ou le stress ont un effet plus marqué sur les enfants particulièrement sensibles que sur les enfants à la "peau plus épaisse". À cet égard, il semble concevable que les personnes hautement sensibles soient plus susceptibles de souffrir de troubles Aron. Outre l'âme, la haute sensibilité affecte également le corps: si un enfant tombe dans une profonde rumination, il ne trouve pas le chemin du sommeil avant longtemps. Et si les sens sont sensibles, la lumière vive est dérangeante, le bruit est plus fort et les odeurs désagréables sont particulièrement fortes.

En principe, les parents doivent se considérer comme des compagnons aimants et compréhensifs de leur enfant et prendre les choses comme elles sont. Il est important de ne pas souligner ni d'ignorer les traits de personnalité de l'enfant. Il est utile de se concentrer sur les points forts de l'enfant. Supposons que l'enfant aime rester à la maison et qu'il sort rarement parce qu'il estime que la paix et la tranquillité à la maison lui font du bien. Le fait de le pousser à sortir plus souvent ne signifie pas que l'enfant a raison, mais que les enfants très sensibles ont besoin qu'on leur dise qu'ils sont acceptés et aimés tels qu'ils sont, afin de renforcer. Si les parents veulent voir l'aspect positif du retrait volontaire, ils se rendent compte que leur enfant sait ce qui est bon pour lui. Elle peut se séparer quand elle en a besoin.

Les enfants très sensibles doivent également être protégés des demandes excessives et de la surstimulation. Les parents soutiennent leur enfant s'il ralentit sa vie quotidienne et prévoient toujours des tampons temporels afin que l'enfant ne soit pas accablé par un stress supplémentaire. Des structures quotidiennes claires avec des rituels apportent un soutien. Les personnes très sensibles peuvent parfois se montrer étrangement pédantes, explique Marianne Schauwecker-Alb, mais il n'y a pas lieu de s'inquiéter: "Dans son royaume, par exemple, tout doit être à la "bonne place", et le dîner ne se mange que dans une assiette bien précise. Tout cela donne de la cohérence à l'enfant et l'aide à ne pas être trop stimulé". Les changements majeurs tels qu'un déménagement, un changement d'école ou une séparation doivent donc se faire le plus lentement possible et être bien préparés. Les enfants très sensibles, par exemple, doivent être particulièrement patients lorsqu'ils s'habituent au jardin d'enfants.