Facebook Pixel
Grossesse

Faire du vélo pendant la grossesse prévient le diabète

Faire du vélo pendant la grossesse est un bon entraînement pour prévenir de manière fiable les varices et le diabète gestationnel. Il stimule le système cardiovasculaire, réduit le taux de cholestérol et permet en outre de rester en forme. Vous pouvez lire ici ce à quoi vous devez faire attention en faisant du vélo pendant la grossesse.

Faire du vélo pendant la grossesse

Faire du vélo pendant la grossesse permet de garder la forme et de prévenir les varices et le diabète. Image: AleksandarNakic, Getty Images

Alors quel'on pensait autrefois que toute activité physique était dangereuse pendant la grossesse, il est clair aujourd'hui que le sport pendant la grossesse est bon pour la santé. De plus, il prévient encore efficacement de nombreux troubles de la grossesse et prépare idéalement à l'accouchement. "L'accouchement est un travail, et si le corps n'a pas travaillé depuis longtemps avant une grossesse, il est vite épuisé", écrit la sage-femme Andrea Hadwiger sur fahrradzukunft.de. Parmi les sports les plus appréciés, on trouve le vélo pendant la grossesse.

De nombreuses femmes se demandent si faire du vélo pendant la grossesse ne pourrait pas être dangereux pour l'enfant à naître. L'alerte peut toutefois être levée. Il est même recommandé de faire du vélo pendant la grossesse et les risques sont extrêmement faibles.

Les avantages du vélo pendant la grossesse

Faire du vélo pendant la grossesse présente de nombreux avantages. D'une part, se déplacer sur deux roues est plus agréable pour de nombreuses femmes, surtout lorsque le ventre s'arrondit et que la démarche devient un peu plus difficile. Cela permet de ménager les articulations et les os. La selle de vélo permet de se tenir droite sur de nombreux vélos, ce qui prévient même de manière fiable les maux de dos.

Le vélo pendant la grossesse prévient les varices et le diabète

Le fait de pédaler fait travailler les jambes et la contraction constante des muscles comprime constamment les veines des jambes, ce qui a pour effet d'augmenter la quantité de sang pompée vers le cœur. Cela permet de lutter activement contre la stagnation du sang et les varices pendant la grossesse. En peu de temps, les jambes ne sont plus aussi lourdes et les pieds sont moins douloureux. La rétention d'eau dans les jambes diminue et la femme enceinte se sent en forme et détendue en peu de temps. Il est toutefois important de veiller à une position assise saine et droite, afin que le sang puisse circuler correctement. Au fur et à mesure de l'avancement de la grossesse, il peut être nécessaire de régler la selle et le guidon du vélo afin d'offrir suffisamment de place au ventre et de rendre la position assise agréable.

Les mouvements actifs et constants des jambes lors de la pratique du vélo pendant la grossesse stimulent la circulation et l'irrigation sanguine. Ils augmentent également l'endurance et les performances et font travailler le muscle cardiaque.

Enfin, l'entraînement consomme aussi pas mal d'énergie. Faire du vélo permet de brûler des calories et des graisses. Cela permet également de retrouver plus rapidement sa silhouette d'antan après la grossesse. L'activité physique a en outre une influence positive sur la glycémie et la fait baisser. Avec un entraînement régulier, cela prévient naturellement et de manière fiable le diabète gestationnel ou aide à maintenir le taux de glycémie bas en cas de diabète gestationnel déjà présent.

Risques liés à la pratique du vélo pendant la grossesse

Faire du vélo pendant la grossesse ne présente pas de risques particuliers. Comme pour tout sport pendant la grossesse, il faut veiller à ne pas surchauffer et à ne pas surmener son corps. En cas d'incertitude, il est possible de porter un pulsomètre pendant l'entraînement. "Le pouls à l'effort devrait se situer au maximum entre 130 et 140 battements par minute", précise le portail d'information mon-enfant.eu.

Ce à quoi vous devez faire attention lorsque vous faites du vélo pendant la grossesse

  • Veillez à choisir des parcours facilement réalisables et ne vous surestimez pas. Vers la fin de la grossesse, vos performances diminueront, c'est tout à fait naturel.
  • Si le vélo monte, il est préférable de descendre une fois de plus et de pousser le vélo plutôt que de se surcharger et de mettre ainsi en danger le bien-être de l'enfant. De même, lorsque les trottoirs sont hauts, il vaut mieux descendre du vélo que de risquer le choc sans suspension.
  • Soyez à l'écoute de votre corps. Si vous remarquez que le parcours devient trop difficile, descendez, faites une pause ou arrêtez tout.

Faire du vélo pendant la grossesse: la bonne position

Une bonne position sur le vélo est importante, sinon les articulations et les os risquent d'être malmenés, ce qui peut entraîner des douleurs désagréables. La plupart des femmes enceintes remarquent toutefois assez rapidement les points de pincement en position assise et ajustent la selle et le guidon en fonction de leurs sensations.

Faire du vélo pendant la grossesse: éviter les accidents

Le plus grand danger du vélo pendant la grossesse est la chute et les accidents. En roulant, il faut veiller à maintenir une vitesse modérée et à faire particulièrement attention aux inégalités du sol. Durant les derniers mois de la grossesse, il peut être plus difficile de garder l'équilibre sur le vélo. Les chemins cahoteux ou glissants en hiver doivent être évités en grande partie. Le bébé est certes relativement bien protégé dans le liquide amniotique jusqu'à un certain point, mais il ne faut pas tenter sa chance. Les nids de poule et les irrégularités du sol peuvent en outre provoquer des chutes qui présentent un grand risque de blessure pour le bébé. Même en roulant lentement, une chute peut avoir des conséquences désastreuses pour la femme enceinte, par exemple si son ventre heurte le guidon ou le sol.

Dans la circulation routière, le risque de collision ou d'accident avec d'autres usagers de la route est également plus élevé. C'est pourquoi il faut éviter de faire du vélo sur des routes trop fréquentées pendant la grossesse. Si le vélo est important pour se rendre au travail, essayez de trouver un itinéraire où il y a le moins de circulation possible: peut-être en passant par un parc ou par des petites rues secondaires.