Facebook Pixel
Grossesse

Nouvelles études: les femmes enceintes font désormais partie du groupe à risque de Corona

Le coronavirus peut apparemment être plus dangereux pour les femmes enceintes qu'on ne le pensait jusqu'à présent. C'est ce que révèlent des études menées dans différents pays. En Suisse, les femmes enceintes font désormais partie du groupe à risque de coronavirus.

Les femmes enceintes doivent désormais se protéger tout particulièrement de Corona.

Les sages-femmes et les médecins conseillent aux femmes enceintes d'être particulièrement prudentes. Image: Lordn, Getty Images

Pendantla grossesse, le corps fonctionne à plein régime, tout change. L'anticipation et les craintes concernant le bébé se succèdent. Et maintenant, l'incertitude autour du coronavirus vient s'y ajouter... Ce que vous devez savoir si vous êtes actuellement enceinte.

En général, il existe peu de données sur l'infection par COVID-19 pendant la grossesse. Se basant sur différentes études internationales, les gynécologues et les sages-femmes suisses recommandent toutefois une prudence particulière. Et le Conseil fédéral a lui aussi réagi en ajoutant début août les femmes enceintes à la liste des personnes à risque.

Y a-t-il un risque accru pour la maman et le bébé?

Selon la Société suisse de gynécologie et d'obstétrique (SSGO), la prudence est de mise pour toutes les futures mamans, même si elles sont en bonne forme physique, ont moins de 35 ans et ne souffrent d'aucune autre maladie. En effet, le système immunitaire est plus vulnérable à cette période. Le cœur et les poumons sont également très sollicités chez une femme enceinte en bonne santé.

Chez une femme enceinte, la maladie COVID-19 peut entraîner des risques de manque d'oxygène dans le sang, une sensibilité accrue aux thromboses et une détérioration des défenses immunitaires. Le placenta peut être infecté, mais c'est plutôt rare. Il est possible que le virus soit transmis à l'enfant par une mère malade. Jusqu'à présent, des études de suivi chez les nouveau-nés laissent supposer des évolutions positives.

Ce que vous devez faire si vous êtes enceinte

Protégez-vous contre une infection par le virus. Gardez vos distances, respectez les règles d'hygiène, travaillez si possible depuis votre bureau à domicile. La loi sur la protection de la maternité prévoit une protection spéciale pour les femmes enceintes. Si vous êtes exposée à un risque particulier sur votre lieu de travail, consultez votre médecin traitant. Ils sont également le premier point de contact si vous reconnaissez d'éventuels symptômes. Si vous présentez des symptômes de maladie, appelez immédiatement votre gynécologue afin de discuter des mesures à prendre.

Ces mesures de protection s'appliquent à la naissance

Qui peut venir dans la salle du cercle?

Tant que le ou la partenaire est en bonne santé, il ou elle doit être présent(e) lors de l'accouchement pour le soutenir. Il va de soi que les règles générales d'hygiène doivent être respectées.

Qu'est-ce qui est différent à la naissance?

L'accouchement naturel est possible et préférable à la césarienne. Les médecins recommandent une péridurale (anesthésie péridurale) afin d'éviter une anesthésie en cas de complication. Les mesures de protection recommandées, avec des vêtements de protection stricts pour le personnel médical, s'appliquent si la mère a eu une infection active ou une infection remontant à deux semaines au maximum. Si l'infection remonte à plus longtemps, ces mesures ne sont pas nécessaires.

A quoi faut-il faire attention après la naissance?

Si la mère est atteinte de la maladie COVID-19, le nouveau-né doit être protégé contre la contamination. Comment cela est-il possible? Le mieux est de le faire ensemble. Tant qu'il existe un risque que l'enfant soit contaminé par sa mère, il ne devrait être proche de celle-ci que pour l'allaitement éventuel et, sinon, la distance recommandée de 1,5 mètre devrait être respectée.

L'allaitement est-il possible en cas d'infection corona active?

Le lait maternel est bon pour le nouveau-né et l'allaitement continue d'être fortement recommandé. Si vous avez le COVID-19 et que vous allaitez ou tirez votre lait, vous devez veiller à une hygiène stricte. Porter un masque, se laver soigneusement les mains et les seins ou désinfecter le tire-lait font alors partie du programme standard.

Y a-t-il un risque de fausse couche?

Les effets du virus sur le placenta et le fœtus restent inconnus, notamment en cas d'infection au début de la grossesse. Le risque de fausse couche n'a pas encore été étudié, des naissances prématurées sont possibles si l'état de la femme enceinte est critique à cause du CoViD-10.

Toujours à la page

Les informations peuvent être modifiées en permanence. Sur le site de la Société suisse de gynécologie et d'obstétrique (SSGO), vous trouverez en permanence les informations et les connaissances les plus récentes. Vous trouverez ici les recommandations pour la SSGO. Vous trouverez également d'autres réponses dans la FAQ de l'Office fédéral de la santé publique.