Facebook Pixel
Grossesse

Gestose: Complications soudaines de la grossesse

La gestose est une maladie qui survient pendant la grossesse. Il s'agit par exemple de l'hypertension artérielle liée à la grossesse ou de la pré-éclampsie. Un dépistage précoce est important pour exclure ou prévenir les risques.

Il est très important de détecter précocement une gestose pendant la grossesse.

L'hypertension artérielle est un symptôme possible de la gestose. Image: petrunjela, Getty Images

Le terme "gestose" désigne des maladies exclusivement liées à la grossesse - dont la cause est généralement peu claire. Ce sont surtout les symptômes qui apparaissent au cours du dernier tiers de la grossesse qui ont permis de donner un nom à cette maladie.

Symptômes possibles

Comme les tableaux cliniques de la gestose sont multiples, les symptômes sont par conséquent complexes. Les symptômes les plus connus pouvant indiquer une gestose sont une pression artérielle élevée, des œdèmes (accumulation d'eau dans les tissus), de fortes nausées accompagnées de vomissements et une augmentation de l'élimination des protéines dans l'urine. Des maux de tête semblables à des migraines, des douleurs à la pression sur le côté droit de l'abdomen supérieur ainsi que des troubles de la vision et des convulsions peuvent également se produire.

Détection précoce de la gestose

Aucun des symptômes ne permet à lui seul de poser le diagnostic de gestose. Seul un examen médical détaillé permet de déterminer si l'on peut parler de gestose. Les examens préventifs sont idéaux pour détecter à temps d'éventuels symptômes. Si la gestose est diagnostiquée tôt, elle peut être bien traitée. Dans les formes très graves, qui sont par conséquent rares, un accouchement précoce peut toutefois s'avérer judicieux.

Gestose précoce et tardive

Autrefois, les gestoses chez les femmes étaient classées en gestoses précoces et tardives. Les symptômes de nausées matinales accompagnées de vomissements et d'une forte salivation qui apparaissaient au cours du premier trimestre de la grossesse étaient appelés "gestoses précoces". Les symptômes visibles au cours du dernier tiers de la grossesse, à savoir l'hypertension, les œdèmes ou les crises convulsives, relevaient du terme de "gestose tardive" et étaient considérés dans le langage courant comme une intoxication de la grossesse, un terme qui implique finalement des idées fausses. De même, le terme EPH Gestose, utilisé à l'origine pour décrire les principaux symptômes, n'est plus que rarement utilisé aujourd'hui. Il n'en reste pas moins que les symptômes très divers de la gestose se manifestent chez les femmes au cours du premier ou du dernier tiers de la grossesse, alors que le deuxième tiers n'est guère concerné.

Tableaux cliniques de la gestose

Selon l'état actuel de la recherche, cinq tableaux cliniques différents sont regroupés sous le terme de gestose. Ils ont tous en commun le fait qu'ils n'apparaissent qu'au cours de la grossesse et qu'ils ne jouaient aucun rôle notable auparavant.

1. l'hypertension gestationnelle (hypertension liée à la grossesse)

2. pré-éclampsie (hypertension, protéines dans l'urine, œdèmes)

3. éclampsie (convulsions)

4. le syndrome HELLP (forme grave de pré-éclampsie impliquant le foie)

5. la gestation greffée (symptômes parfois déjà présents avant la grossesse)

La pré-éclampsie compte parmi les formes de gestose les plus fréquentes. "Il n'existe pas encore de traitement efficace de la pré-éclampsie", explique le chef de clinique de l'Hôpital de l'Île à Berne, le Dr Marc Baumann, dans la revue spécialisée "Gynécologie". La surveillance étroite des femmes enceintes lui semble d'autant plus importante.

L'association "Groupe de travail des femmes atteintes de gestose en Suisse" propose des informations utiles sur le tableau clinique et, en outre, un soutien et des rencontres régulières d'entraide à Zurich: www.gestose-frauen.ch.