Facebook Pixel
Grossesse

La grossesse extra-utérine se termine souvent par une fausse couche

La grossesse extra-utérine se termine souvent par une fausse couche

Lorsque l'ovule fécondé ne s'implante pas dans l'utérus, mais dans la trompe de Fallope, on parle de grossesse extra-utérine. Les femmes enceintes qui souffrent de douleurs abdominales doivent immédiatement consulter un médecin.

Les douleurs abdominales sont l'un des signes d'une grossesse extra-utérine.

Des douleurs abdominales peuvent être le signe d'une grossesse extra-utérine. Image: Domepitipat, Getty Images

En cas de grossesse extra-utérine, la nidation d'un ovule fécondé a lieu en dehors de l'utérus. L'ovule ne migre pas régulièrement de la trompe de Fallope, lieu de la fécondation, vers l'utérus en passant par la trompe de Fallope. Au lieu de cela, l'ovule termine son parcours dans la muqueuse de la trompe de Fallope et s'y implante. Comme la muqueuse ne dispose pas d'une quantité suffisante de nutriments pour alimenter l'embryon, une fausse couche se produit souvent, qui n'est pas toujours remarquée à un stade précoce. Toutefois, lorsque la grossesse extra-utérine se prolonge, des symptômes perceptibles apparaissent et nécessitent en principe un traitement.

Symptômes de la grossesse extra-utérine

Comme dans le cas d'une grossesse normale, il n'y a tout d'abord pas de règles. Le test de grossesse indique également un résultat positif. Des tiraillements dans le bas-ventre et des nausées matinales n'indiquent pas encore une grossesse extra-utérine. Mais des états douloureux qui ressemblent à un processus inflammatoire et qui sont éventuellement accompagnés de troubles circulatoires, d'une température élevée ou de palpitations cardiaques sont une raison urgente de consulter le gynécologue. De tels symptômes peuvent être le signe d'une grossesse extra-utérine. Le diagnostic se fait généralement par une échographie de l'abdomen.

Causes d'une grossesse extra-utérine

Les causes d'une grossesse extra-utérine sont multiples. Outre les raisons anatomiques telles que les adhérences et la forme coudée des trompes de Fallope et les causes fonctionnelles telles que les restrictions de mobilité et la faiblesse musculaire, des facteurs de risque concrets peuvent également être à l'origine de la grossesse. Il s'agit par exemple d'interventions chirurgicales antérieures dans la région abdominale et pelvienne et d'interruptions de grossesse antérieures.

Fausse couche ou interruption de la grossesse extra-utérine

La constatation d'une grossesse extra-utérine représente un immense problème pour les femmes, car il faut en principe interrompre la grossesse. "On n'en parle pas beaucoup, mais cela pose de gros problèmes et provoque une tristesse pouvant aller jusqu'à la dépression", écrit le Dr Christina Schlatter Gentinetta, spécialiste suisse en gynécologie et obstétrique, dans un article sur le désir d'enfant et la grossesse précoce perturbée. Souvent, la grossesse extra-utérine se termine par une fausse couche dans les premiers mois.

Selon les circonstances concomitantes, une lésion des trompes de Fallope sous forme de déchirure peut également survenir. Dans ce cas, des complications sont possibles et nécessitent une prise en charge médicale rapide. Si l'interruption de grossesse ne se produit pas d'elle-même suite à une fausse couche, la grossesse doit être interrompue. Cela se fait soit par un traitement médicamenteux, soit sous la forme d'une laparoscopie. Selon l'état de la trompe de Fallope, il peut être nécessaire de l'enlever.

Possibilité de futures grossesses

Malgré une grossesse extra-utérine, il est tout à fait possible de retomber enceinte ultérieurement. Même avec une seule trompe de Fallope restante, une grossesse est envisageable, mais les chances de réaliser le désir d'enfant sont désormais plus faibles. Les gynécologues recommandent un délai d'attente d'au moins six mois, surtout après une laparoscopie. En principe, après une grossesse extra-utérine, le risque d'une autre grossesse extra-utérine est plus élevé. C'est pourquoi il est très important de respecter impérativement tous les examens préventifs. Les personnes concernées devraient consulter leur médecin dès le moindre symptôme.