Facebook Pixel
Grossesse

La natation: Un sport doux pendant la grossesse

La natation est douce, peut soulager les douleurs dorsales et maintient en forme. Et c'est absolument sans danger. Pourquoi les femmes enceintes ne doivent vraiment pas s'inquiéter des infections et pourquoi la natation est le sport idéal pendant la grossesse.

La natation pendant la grossesse est un sport doux mais efficace.

Douce mais efficace: la natation est considérée comme un bon sport de grossesse. Photo: iStock, Thinkstock

Aufur et à mesure que la grossesse avance, il devient de plus en plus difficile de trouver un sport que l'on peut encore pratiquer sans problème. En règle générale, plus le ventre du bébé grossit, plus la mobilité diminue. A cela s'ajoutent des troubles liés à la grossesse comme les douleurs dorsales ou l'essoufflement. Souvent, on se sent déjà fatiguée et démotivée après quelques minutes d'exercice.

Faire du sport pendant la grossesse est pourtant important pour rester en forme et se préparer à l'accouchement. Le guide de grossesse de l'obstétrique de l'hôpital universitaire de Zurich recommande aux femmes enceintes de pratiquer une activité sportive pendant 30 minutes au moins cinq jours par semaine. Par exemple, la course à pied, la randonnée, le vélo, le tennis ou la natation. "Le sport n'est déconseillé qu'aux femmes enceintes qui se trouvent dans une situation à risque ou auxquelles le médecin a déconseillé de faire de l'exercice".

Le sport ne prépare pas seulement le corps à l'effort de l'accouchement, il peut aussi aider à soulager les douleurs dorsales, à prévenir les vergetures et à se maintenir en forme physiquement pendant la grossesse.

La natation est considérée comme le sport de grossesse par excellence

Dans l'eau, le poids supplémentaire disparaît, les articulations sont soulagées et même une femme très enceinte peut se sentir à nouveau légère comme une plume. Se laisser flotter dans l'eau peut en outre avoir un effet très relaxant et augmenter le bien-être de la femme enceinte.

Un autre avantage est que le risque de blessures dues par exemple à des chutes ou à des collisions est extrêmement faible en nageant. La natation stimule en outre la circulation sanguine et améliore la condition physique. Tous les muscles sont sollicités et entraînés en douceur lors de la natation et procurent ainsi une plus grande sensation de bien-être après le sport. C'est pourquoi la natation est l'un des sports les plus recommandés pendant la grossesse.

Peut-on attraper une infection en se baignant?

De nombreuses femmes enceintes craignent une mycose vaginale, car elle peut augmenter le risque de fausse couche ou d'accouchement prématuré. Et effectivement, le risque d'infection fongique est plus important pendant la grossesse, mais cela n'a rien à voir avec la fréquentation d'une piscine. Selon le réseau de gynécologues, une infection fongique survient généralement lorsque le "système immunitaire est affaibli ou que les femmes présentent une maladie antérieure ou certaines circonstances qui favorisent une infection."Les facteurs favorisants sont la prise d'antiobiotiques, de cortisone ou de médicaments de chimiothérapie, le stress en général, des maladies comme le diabète sucré ou le sida, une hygiène intime excessive, des troubles de l'équilibre hormonal et une grossesse.

Le risque de contracter une mycose vaginale dans une piscine est en revanche infime. Il suffit pour s'en convaincre de constater que vous ne trouverez aucune source scientifique ni aucune preuve sur la toile. Tout au plus, les forums et les magazines pour parents sont-ils le théâtre d'échanges animés sur ce thème. Malheureusement, de nombreuses informations erronées circulent. Le gynécologue Dr Vincenzo formule cette peur inutile de manière plastique: il est plus probable que les femmes enceintes attrapent une mycose des pieds dans les piscines. Il est vrai que les femmes enceintes devraient plutôt éviter les bains à remous privés.

On entend aussi souvent dire que la natation pendant la grossesse déclencherait un accouchement prématuré. Là encore, aucun lien n'a jamais été établi scientifiquement entre la pratique d'un sport dans l'eau et un accouchement prématuré.

Les femmes enceintes ne doivent donc en aucun cas s'inquiéter lorsqu'elles nagent, mais plutôt profiter du sport. Tant que vous n'exagérez pas avec la natation - et le sport en général - et que vous écoutez votre corps, la natation pendant la grossesse est tout à fait sans danger pour vous et votre enfant.

L'aquagym comme alternative à la natation

Si vous souhaitez combiner une natation relaxante avec une gymnastique de grossesse efficace et que vous n'avez pas envie de nager en longueur, vous pouvez également essayer les cours d'aquagym, d'aquafitness ou de yoga aquatique. Il existe souvent des cours qui s'adressent spécialement aux femmes enceintes. Renseignez-vous auprès de votre piscine.

de Fabienne Wernli