Facebook Pixel
Grossesse

La nidation: le début d'une nouvelle vie passe souvent inaperçu

La nidation de l'ovule fécondé dans l'utérus marque le début d'une nouvelle vie. La plupart du temps, cela passe inaperçu, mais parfois la nidation provoque des symptômes. Nous vous expliquons ce qui se passe exactement à ce moment-là.

La nidation de l'ovule marque le début d'une nouvelle vie.

Même si la plupart des femmes ne le remarquent pas au début: La nidation marque le début de la grossesse. Image: Carlo107, Getty Images

Aprèsla fécondation, l'ovule se met en route vers l'utérus. L'utérus est déjà préparé à la nidation de l'ovule: Depuis le début du cycle, il a déjà été stimulé par l'hormone du corps jaune pour former une muqueuse fertile. Il s'écoule environ six jours entre la fécondation et la nidation.

Une fois qu'un endroit avec des conditions idéales a été trouvé, l'ovule devient "sédentaire".

La nidation ne se fait pas au hasard, mais avec beaucoup de soin. L'ovule se rend à la paroi arrière de l'utérus et cherche un endroit où les conditions sont idéales. C'est alors que commence la division des groupes de cellules les uns par rapport aux autres. À ce stade, l'ovule est appelé blastocyste. Les cellules qui formeront plus tard le placenta et le sac amniotique se fixent dans la muqueuse utérine.

Ce processus peut entraîner des symptômes de nidation. En pénétrant les cellules dans la muqueuse, le blastocyste se lie à l'organisme de la mère. Les vaisseaux sanguins sont alors endommagés et une hémorragie dite d'implantation peut se produire. Ce saignement ne se manifeste souvent que par quelques gouttes de sang rouge clair. Il est facile à distinguer des règles. Si des saignements plus importants se produisent, il convient de consulter un médecin pour plus de sécurité. Certaines femmes signalent également de légers tiraillements ou picotements dans le bas-ventre au moment de la nidation. C'est ce qu'on appelle la douleur de nidation.

Le coup d'envoi est donné

La liaison avec l'organisme maternel constitue le véritable signal de départ de la nidation. Les autres cellules quittent alors l'enveloppe de l'œuf et suivent les cellules placentaires dans la muqueuse de l'utérus. Environ deux semaines s'écoulent jusqu'à la fin de ce processus. Ensuite, toutes les cellules du blastocyste ont migré vers la couche supérieure de la paroi utérine. Une nouvelle membrane s'y est formée pour protéger les cellules.

Maintenant, la femme va bientôt apprendre qu'elle est enceinte, car la production d'hormones de grossesse démarre. Elles sont indispensables au bon développement de l'embryon. L'une des principales hormones de grossesse est la hCG (gonadotrophine chorionique humaine). Elle participe de manière déterminante à la formation de la muqueuse utérine et supprime en outre une nouvelle ovulation. Et elle joue encore un autre rôle important: la plupart des tests de grossesse réagissent à l'hCG. Dans de nombreux cas, cette hormone est donc le messager de la bonne nouvelle d'une grossesse. En même temps, elle est soupçonnée d'être à l'origine des désagréables nausées de grossesse. Elles apparaissent généralement à partir de la sixième semaine de grossesse.

Livre conseillé: "Das grosse Buch zur Schwangerschaft" du professeur Franz Kainer et Annette Nolden (éditions GU) - un guide complet pour chaque semaine de la grossesse