Facebook Pixel
Grossesse

Ce qui aide en cas de rétention d'eau pendant la grossesse

La bague ne quitte plus votre doigt? Les chaussures semblent trop petites? La rétention d'eau est une plainte typique de la grossesse. Nous avons 10 conseils pour vous aider à soulager les œdèmes.

Rétention d'eau pendant la grossesse

La rétention d'eau rend les jambes et les pieds lourds. Image: Studio Prostock, Getty Images

Larétention d'eauest un mal typique de la grossesse, surtout au troisième trimestre, lorsque le ventre devient de plus en plus gros et que le poids pèse fortement sur les jambes. En règle générale, ce sont surtout les mains, les pieds et les jambes qui sont gonflés, mais le visage peut également être touché.

"Mes dernières semaines de grossesse ont été très pénibles", raconte Maria B. "Je n'arrivais plus à retirer mon alliance de mon doigt. Le soir, j'avais généralement l'impression que mes jambes avaient doublé de taille. J'avais tout le temps l'impression d'être une baleine lente et pataude et j'étais contente quand tout cela a disparu après la grossesse".

Les œdèmes sont certes désagréables, mais normalement inoffensifs. Ces 10 conseils permettent de les soulager.

Que faire en cas de rétention d'eau pendant la grossesse?

1 Boire beaucoup

Même si cela ne semble pas logique au premier abord, ne réduisez en aucun cas votre consommation de liquide. Boire beaucoup est très important pendant la grossesse et a même un effet dépuratif. Veillez toutefois à ne pas consommer de boissons gazeuses. Celles-ci peuvent en effet accentuer la rétention d'eau.

2 Relever les jambes

Evitez autant que possible de rester debout trop longtemps. Si vous devez rester assis plus longtemps, vous pouvez placer un petit banc sous vos pieds afin qu'ils soient légèrement surélevés. Il est également recommandé de surélever les jambes le plus souvent possible, même la nuit dans le lit. Dans ce cas, il peut également être utile de dormir sur le côté gauche, car cela diminue la pression sur la veine cave.

3 Bain de pieds au sel marin

Un bain de pieds avec du sel marin comme additif est une aide immédiate efficace si vous souffrez de pieds enflés. Ajoutez environ 50 grammes de sel marin à 5 litres d'eau dont la température doit être comprise entre 36 et 38 degrés. Baignez vos pieds dans ce bain pendant environ 20 minutes.

Pourquoi les femmes enceintes font-elles de la rétention d'eau?

Pendant la grossesse, le volume sanguin d'une femme augmente, car le corps doit également approvisionner le bébé en sang. Pomper le sang supplémentaire dans le corps n'est pas une tâche facile. Dans le meilleur des cas, le processus se déroule ainsi: Le cœur pompe le sang dans le corps via les artères et les veines le ramènent au cœur. Pour éviter que le sang ne reflue lors de ce travail, les valvules des veines ne s'ouvrent qu'en direction du cœur.

Mais lorsque les valvules veineuses ne fonctionnent pas correctement, par exemple parce que le poids sur les veines augmente, une partie du sang reste dans les jambes. Le liquide contenu dans le sang, qui se compose en grande partie d'eau, pénètre alors dans les tissus. Il en résulte une rétention d'eau.

À cela s'ajoute le fait que la progestérone, l'hormone de la grossesse, dilate les parois des vaisseaux sanguins, ce qui favorise encore la rétention d'eau.

4 enveloppements du mollet

Les enveloppements des mollets soulagent non seulement en cas de fièvre, mais aussi en cas de jambes enflées. L'eau dans laquelle vous trempez l'enveloppement doit être comprise entre 16 et 20 degrés. Renouvelez l'enveloppement lorsque l'effet de refroidissement s'estompe.

5 douches alternées

Les douches alternées, qui se terminent par de l'eau froide, stimulent la circulation sanguine et resserrent les vaisseaux. Cela est agréable aussi bien à titre préventif qu'en cas de rétention d'eau aiguë.

6 Masser les jambes

Massez vos jambes avec une balle hérisson. Vous pouvez également enrouler et dérouler les pieds enflés sur une balle hérisson.

7 Une alimentation équilibrée

En adoptant une alimentation équilibrée, vous pouvez contribuer à maîtriser la rétention d'eau. Une alimentation riche en vitamines garantit une grossesse saine. Un bon effet secondaire: vous prenez moins de kilos superflus. En effet, plus vos jambes doivent supporter de poids, plus la pression sur vos veines est élevée. Les pommes de terre, l'ananas, le concombre ou encore le céleri sont particulièrement recommandés en cas d'œdème, mais aussi les aliments riches en protéines comme le fromage blanc ou le yaourt. Vous ne devez pas renoncer au sel.

8 Beaucoup d'exercice physique

L'exercice physique aide à lutter contre toute une série de troubles liés à la grossesse. Même en cas de rétention d'eau, un entraînement régulier des mollets est un bon moyen de prévenir ou d'atténuer les symptômes. Faites du sport plusieurs fois par semaine, par exemple du vélo ou de la natation. Des promenades régulières sont également bénéfiques. Si vous êtes souvent assis, faites plus souvent tourner vos pieds et bougez vos orteils à votre bureau.

9 Chaussures plates

Des chaussures plates et confortables préviennent la rétention d'eau dans les jambes et les pieds. Pendant les mois chauds d'été, des tongs ordinaires ou des chaussures ouvertes similaires conviennent parfaitement. Il convient d'éviter les chaussettes trop serrées et les vêtements qui coupent la chair.

10 Bas de soutien et de compression

Les bas de contention peuvent être utiles en cas d'œdème aigu, mais aussi à titre préventif. Ils ont un léger effet de soutien. En cas de rétention d'eau très importante, le médecin peut prescrire des bas de compression. Ils exercent une pression plus importante sur la jambe que les bas de contention et préviennent donc de manière particulièrement efficace la rétention d'eau et d'autres troubles tels que les varices. Si vous souhaitez prendre des médicaments pour le drainage, vous devez impérativement consulter votre médecin au préalable.

Consulter un médecin en cas de rétention d'eau

Si vous présentez des gonflements prononcés et étendus au niveau des mains et du visage, vous devez contacter votre médecin. Cela pourrait éventuellement être un signe de gestose ou de pré-éclampsie, deux maladies à prendre au sérieux, également connues sous le nom d'intoxication gravidique. Surtout si les gonflements s'accompagnent de maux de tête et de nausées, vous devriez rapidement demander un avis médical pour éviter que cela ne devienne dangereux pour vous et votre bébé.