Facebook Pixel
Grossesse

Pourquoi l'hypotension artérielle n'est pas anodine pendant la grossesse

On dit souvent qu'une tension artérielle basse n'est pas aussi dangereuse qu'une tension artérielle élevée. Or, une tension artérielle basse pendant la grossesse n'est pas si anodine que cela. Les problèmes circulatoires peuvent entraîner une insuffisance de soins pour le bébé. Quelques mesures permettent de la prévenir.

Une tension artérielle basse pendant la grossesse peut être détectée par des mesures régulières.

Un contrôle régulier de la tension artérielle est très important pendant la grossesse. Photo: iStockphoto, Thinkstock

La plupart des gens savent qu'une tension artérielle trop élevée est responsable, par exemple, d'un infarctus du myocarde. En revanche, une tension trop basse peut certes nuire à la qualité de vie, mais elle est globalement considérée comme sans danger. Cela change pendant la grossesse . En effet, l'hypotension, comme on l'appelle dans le jargon médical, peut mettre en danger la santé de votre enfant à naître. Une tension artérielle inférieure à 95/65 mmHG est considérée comme trop basse. C'est l'une des raisons pour lesquelles votre gynécologue contrôle votre tension artérielle lors de chaque examen préventif.

Pourquoi une tension artérielle trop basse est dangereuse

Une hypotension prolongée peut entraîner une irrigation sanguine insuffisante de l'utérus. En outre, une tension trop basse peut entraîner un manque d'oxygène et des troubles du développement chez l'enfant. De plus, comme une pression artérielle basse peut souvent vous donner le vertige, le risque de chute est plus grand. Cela peut blesser votre bébé. Si vous êtes tombée, vous devriez donc consulter votre médecin.

Les femmes jeunes et minces en particulier semblent souvent être touchées par l'hypotension. Même si vous n'aviez pas de problèmes de circulation avant la grossesse, les changements hormonaux liés à la grossesse peuvent entraîner une baisse de la tension. Un faible taux de glycémie ou une irrigation sanguine insuffisante du cerveau peuvent également faire chuter la tension artérielle.

Symptômes de l'hypotension

Une tension artérielle trop basse se traduit par des vertiges fréquents ou des scintillements devant les yeux. Si vous avez souvent des vertiges, surtout si vous restez longtemps debout, si vous vous levez rapidement ou s'il fait très chaud, une hypotension pourrait éventuellement en être la cause. Les vertiges peuvent d'ailleurs aussi être le signe d'une tension artérielle trop élevée. Deux bonnes raisons de consulter votre gynécologue si vous en souffrez, surtout au cours de la deuxième moitié de votre grossesse. Il en va de même si vous souffrez souvent de maux de tête ou si vous ressentez une forte soif. Ces deux symptômes peuvent également être des signes d'une tension artérielle trop basse.

D'autres signes d'une tension artérielle trop basse peuvent être la fatigue et le manque d'énergie. Certaines femmes ressentent également des palpitations cardiaques ou se sentent particulièrement irritables. Une pression artérielle trop basse peut également entraîner des troubles de la circulation sanguine, qui se manifestent notamment par des mains et des pieds froids.

Ce qui aide à lutter contre l'hypotension

Les médicaments administrés pour stabiliser la circulation sanguine lorsqu'on n'est pas enceinte ne sont pas sûrs pendant la grossesse. Ils peuvent nuire à l'approvisionnement en sang et en nutriments du bébé, ce qui peut entraîner des problèmes de développement. Parlez-en avec votre médecin. Il existe toutefois quelques astuces naturelles pour maintenir une circulation stable et faire en sorte que la pression artérielle ne baisse pas trop.

Prenez votre temps lorsque vous vous levez le matin, afin que les vertiges ne surviennent pas immédiatement. Des douches à température variable peuvent aider à stimuler votre circulation. Commencer la journée par un petit-déjeuner copieux peut également avoir un effet bénéfique sur la tension artérielle. En ce qui concerne la nourriture, veillez à consommer suffisamment de sel. Le sel aide à maintenir la tension artérielle à un niveau stable. Veillez également à prendre plusieurs petits repas ou en-cas au cours de la journée et à boire suffisamment. Ainsi, le taux de glycémie ne sera pas trop bas, ce qui aura à son tour une influence sur la tension artérielle.

Évitez de rester longtemps au même endroit. Faites plutôt des allers-retours ou asseyez-vous. Le port de bas de contention peut également permettre de soutenir le flux sanguin vers le cœur.

À titre préventif, la pratique régulière d'un sport a un effet positif sur votre tension artérielle. Il existe quelques sports qui sont également sûrs pendant la grossesse et qui vous permettent de rester en forme et en mouvement. Il s'agit par exemple du vélo ou de la natation, mais aussi de la course à pied tonique.

La mesure immédiate en cas de vertige est de s'allonger et de surélever les jambes. Ainsi, le sang des jambes remonte vers le haut du corps. Plus tard dans la grossesse, lorsque le ventre est déjà assez gros, il faut toutefois garder à l'esprit qu'il vaut mieux ne pas se coucher sur le dos. En effet, l'utérus peut alors exercer une pression sur la grande veine creuse, appelée veine cave, et interrompre le retour du sang vers le cœur, ce qui peut encore aggraver la crise de vertige. Il est donc préférable de s'allonger sur le côté.

Les mesures contre l'hypotension artérielle en un coup d'œil :

  • Après s'être couché, se lever lentement, éventuellement déjà dormir un peu surélevé.
  • Douches alternées qui se terminent par de l'eau froide.
  • En commençant par le petit-déjeuner, veiller à une alimentation équilibrée avec suffisamment de sel.
  • Boire beaucoup et manger de nombreux petits en-cas tout au long de la journée.
  • Marcher au lieu de rester debout.
  • Faire du sport régulièrement et veiller à ce que l'activité physique soit suffisante.
  • Porter des bas de contention.

Vous souffrez aussi d'hypotension? N'hésitez pas à nous écrire. Cliquez ici pour accéder à la zone de commentaires.