Facebook Pixel
La vie

Faire castrer son chien ou non ?

Lorsqu'un mâle atteint la maturité sexuelle, les propriétaires de chiens doivent se demander s'ils veulent ou non faire castrer leur animal. Pour ce faire, il convient de clarifier certains points au préalable.

Faire castrer son chien: Est-ce bien raisonnable ?

Une castration chez le chien coûte entre 250 et 500 francs. (Photo: Chalabala/Thinkstock,iStock)

La simple idée d'opérer son chien pour lui retirer une partie de sa virilité en fait frémir plus d'un. Mais aussi brutale que puisse paraître l'intervention, la castration fait aujourd'hui partie des opérations de routine et les vétérinaires sont aujourd'hui en mesure de pratiquer une intervention qui se déroule généralement sans complication et sans douleur pour le chien. Néanmoins, vous devez tenir compte de quelques points lorsque vous décidez de faire castrer votre chien ou non.

Les avantages de la castration

En principe, un chien devient plus calme et plus équilibré après la castration, ce qui peut être un véritable bienfait pour toutes les personnes concernées dans le cas de mâles particulièrement en chaleur. Il s'entend désormais mieux avec les humains et ses congénères. La castration du chien représente en outre un bénéfice pour la santé de l'animal. En effet, des études ont montré qu'après l'intervention, les chiens ont une augmentation moyenne de leur espérance de vie d'un an.

Ainsi, il y a moins d'accidents de la route chez les chiens castrés, car ils ne courent plus aveuglément après chaque chienne et les éventuels cancers des testicules ou de la prostate ne se développent pas.

Le moment de la castration

C'est à vous de décider du moment le plus approprié pour la castration. Si vous trouvez que le comportement typique des mâles est gênant, rien ne s'oppose à une castration précoce, entre 6 et 12 mois. Il ne faut pas oublier qu'après l'intervention, un chien âgé ne peut plus modifier son comportement habituel aussi facilement qu'un jeune chien et qu'il peut donc encore montrer un comportement avide après la castration. Il est donc certainement judicieux d'aborder ce sujet à temps avec le vétérinaire.

Le prix d'une castration chez les mâles varie entre 250 et 500 francs, selon le prestataire ainsi que la taille et le poids du chien.

Le déroulement de la castration

Si vous avez décidé de faire castrer votre chien, vous devez prendre rendez-vous suffisamment tôt chez le vétérinaire. Les vétérinaires recommandent de ne plus donner à manger au chien douze heures avant l'opération. Même après l'opération, le chien pourrait être malade de manger, c'est pourquoi les vétérinaires conseillent de ne donner à l'animal qu'une demi-ration de nourriture le lendemain à midi. L'eau doit cependant toujours être mise à sa disposition en quantité suffisante.

Pour que le chien ne se rende pas compte de l'intervention, il est anesthésié. Ensuite, l'équipe chirurgicale rase une partie du pelage sur le ventre. Ensuite, le ventre est ouvert, le vétérinaire coupe les cordons spermatiques et retire complètement les testicules. L'intervention ne dure généralement pas plus de 30 minutes. Après environ une à deux heures, lorsque le chien s'est réveillé, vous pouvez le ramener à la maison. Vous devez cependant absolument éviter que votre abo ne lèche ou ne mordille la cicatrice encore fraîche. Pour cela, le vétérinaire vous fournira une collerette. Ménagez votre animal pendant les deux premières semaines après l'opération et n'entreprenez pas de longues promenades. Il suffit de promener le chien trois fois par jour pour qu'il puisse faire ses besoins. Environ deux semaines après l'intervention, vous recevrez un rendez-vous pour un suivi. Le vétérinaire retirera alors les fils de la plaie.

Les risques possibles de la castration

En principe, selon la loi suisse, il est légal de castrer son chien. Néanmoins, il convient de faire preuve d'un sain scepticisme à l'égard des opérations. En effet, malgré la fréquence de cette intervention, une anesthésie générale comporte un certain risque résiduel, même s'il est faible. En outre, la castration implique une intervention dans l'équilibre hormonal du chien, ce qui entraîne dans de rares cas une modification du pelage du chien. Les modifications du métabolisme peuvent entraîner une prise de poids chez le chien, et le risque d'infection est également plus élevé après l'intervention. Le mâle en particulier peut perdre quelques places dans la hiérarchie vis-à-vis de ses congénères après la castration, ce qui peut entraîner des brimades et une exclusion.

Alternatives à la castration immédiate

Si vous souhaitez exclure ces facteurs de risque pour votre chien, il existe aujourd'hui des alternatives à la castration immédiate. Un implant hormonal dissoluble, qui ne fait que simuler la castration sur une période de six ou douze mois au choix, vous permet d'abord de tester son effet sur le chien. Si l'intervention non invasive s'avère convaincante, vous pouvez toujours demander la castration. C'est à vous de décider ce que vous pensez être le mieux pour votre compagnon à quatre pattes.

Vous trouverez ici des informations sur la castration des chats.

Créé en juillet 2017 / (red)