Facebook Pixel
La vie

Chat et bébé - est-ce que ça marche ?

À l'annonce d'un bébé, de nombreux propriétaires de chats s'inquiètent de la réaction du membre de la famille qui ronronne à l'arrivée du nouveau venu. Des conseils sur la façon dont les chats et les bébés peuvent cohabiter avec succès.

Cohabitation du chat et du bébé

Dès que le bébé est à la maison, le chat doit faire connaissance avec le nouvel arrivant dans la famille afin qu'ils s'habituent rapidement l'un à l'autre. (Photo: Aynur_sib/Thinkstock, iStock)

Un ménage suisse sur quatre possède au moins un chat, qui fait naturellement partie de la famille. Lorsqu'un bébé est annoncé, les membres de la famille humaine ne sont pas les seuls à devoir s'adapter. La vie quotidienne de la patte de velours peut également être très perturbée. Cependant, les futurs parents peuvent faire beaucoup pour que le chat ne réagisse pas par de la jalousie et des problèmes de comportement.

Se préparer pour le bébé

Les chats sont des créatures d'habitudes et n'aiment pas les changements dans leur maison. De nombreuses pattes de velours réagiraient à l'arrivée inattendue d'un petit enfant humain présentant des troubles du comportement. Il est donc important de préparer à temps le chat à l'arrivée du nouveau venu dans la famille. Le plus simple est d'installer le lit de bébé et la table à langer quelques semaines avant la date prévue de la naissance. Le chat doit également pouvoir renifler le talc et l'huile pour bébé afin que les odeurs ne lui soient pas inconnues par la suite.

De nombreux parents ne veulent pas du tout que le chat entre dans la chambre du bébé. Dans ce cas, cela doit également être pratiqué quelque temps avant la naissance afin qu'elle n'associe pas cet interdit à l'ajout à la famille. Les parents peuvent également contrer la jalousie ultérieure du bébé en faisant descendre de temps en temps le chat de ses genoux pendant la grossesse au lieu d'attendre qu'il se lève tout seul.

Le chat et le bébé apprennent à se connaître

Lorsque la mère et l'enfant sortent enfin de l'hôpital, une portion supplémentaire de leur nourriture préférée permet au chaton d'être de bonne humeur et détendu. En outre, le chat doit bien sûr apprendre à connaître le petit nouveau tout de suite. Le sac d'hôpital et le porte-bébé apportent déjà beaucoup d'odeurs inconnues dans la maison. Le chat doit donc être capable de renifler largement les objets.

Si elle réagit positivement, le bébé peut être placé sur une couverture câline sur le sol ou également sur le lit parental, si le chat est fondamentalement autorisé à s'y trouver. Ainsi, elle est au même niveau que le nouveau venu dans la famille et peut apprendre à connaître son odeur. Bien sûr, les deux ne devraient pas être seuls. Si le chat est caressé et félicité, il ne se sentira pas délaissé, mais pourra associer des sentiments positifs au bébé.

Chez les chats peu sûrs d'eux, il peut bien sûr arriver qu'ils réagissent par la peur ou commencent à marquer leur territoire. Dans ce cas, des phéromones artificielles de chat peuvent faire en sorte que le buebius se détende à nouveau et s'habitue plus facilement au bébé, comme l'explique la vétérinaire conseil Myriam Scherz à la Radio et Télévision Suisse (SRF). Il sent quand le chat est heureux et sécrète.

Cohabitation du chat et du bébé

Dans la période qui suit, il est également important que le chat ne manque rien malgré l'agitation du bébé. Leur routine quotidienne doit rester aussi inchangée que possible. En particulier, les horaires d'alimentation doivent être respectés. Les jeux et les câlins habituels ne doivent pas être omis. Il est tout à fait possible de combiner le temps passé avec le bébé avec des séances de câlins pour le chat. Surtout pendant l'allaitement, lorsque le bébé est calme, beaucoup de pattes de velours aiment s'allonger avec leur humain et apprécient d'être caressées.

Lorsque le bébé devient peu à peu indépendant, les bols de nourriture et le bac à litière doivent bien sûr être hors de sa portée. Avec une grille de porte, il est facile de séparer les pièces appropriées de la maison sans bloquer le passage du chat. Il est également important que l'enfant apprenne dès le début la manière correcte de manipuler son compagnon à quatre pattes. Avec l'aide des parents, l'enfant peut caresser le chat dès son plus jeune âge et apprendre que le chat se lève et s'en va si on le touche brutalement ou si on le caresse dans le sens de la pousse de sa fourrure. En outre, les jeunes enfants comprennent déjà que les chats veulent être laissés seuls pour manger et dormir.

Comment garder le bébé en bonne santé

Il a été démontré que les animaux de compagnie favorisent la santé des enfants. Le risque d'allergies peut notamment être réduit, rapporte Der Spiegel en se référant à une étude américaine à long terme. Néanmoins, le Büsi peut aussi, bien sûr, transmettre des maladies. Les refuges pour animaux en Suisse ne remettent généralement les chats que s'ils sont en bonne santé et stérilisés, ce qui est également indiqué dans le contrat de placement qui est une condition préalable à la remise des chats d'un refuge pour animaux en Suisse. Toutefois, il est important de procéder ultérieurement à toutes les vaccinations recommandées, de vermifuger régulièrement le chat et de le traiter contre les puces. Bien sûr, il faut aussi veiller à l'hygiène quotidienne sans en abuser.

Lorsqu'on vit avec des chats, il ne faut jamais oublier que ce sont de petits prédateurs qui peuvent aussi griffer et mordre lorsqu'ils sont stressés. Bien sûr, chaque chat a sa propre personnalité et si l'un est calme, un autre réagit avec crainte à l'arrivée d'un bébé. C'est pourquoi, surtout dans les premiers jours, les nouveaux parents doivent prêter attention aux signes explicites de stress chez les chats et ne pas laisser la bavette et le bébé sans surveillance.