Facebook Pixel
La vie

Conseils d'épargne pour les familles: comment avoir plus dans la caisse à la fin du mois

Logement, impôts, assurance maladie, dépenses ménagères - la vie coûte beaucoup d'argent aux familles. Souvent, le contenu du porte-monnaie devient vraiment serré à la fin du mois. Il ne reste presque rien pour les vacances et les sorties au restaurant. Pour avoir plus d'argent dans sa caisse, il faut savoir où l'on dépense inutilement.

Avec une famille, il faut souvent économiser.

Lorsque l'on fonde une famille, l'argent peut vite venir à manquer. Image: GettyImages, Tom Merton

Dès queles couples fondent une famille, l'argent semble s'envoler comme des grains de sable entre les doigts. En effet, la vie avec des enfants a un prix. D'une part, on gagne moins lorsque les parents abandonnent une partie de leur activité professionnelle pour s'occuper de leur progéniture. D'autre part, il faut généralement, à plus ou moins long terme, déménager dans un logement plus grand et donc plus cher. Et la garde des enfants - qu'il s'agisse d'une maman de jour ou d'une crèche - coûte également de l'argent.

Astuce d'économie n° 1: établir un budget pour la famille

Pour éviter que les coûts ne s'envolent de manière incontrôlée, il est judicieux d'avoir une vue d'ensemble de ses finances.
Quel est exactement le revenu mensuel de la famille? Qu'est-ce qui doit être payé régulièrement? Combien d'argent reste-t-il en fin de compte? Peut-être est-il possible d'économiser un ou deux francs? Pour y voir plus clair, il faut dresser la liste de toutes les recettes et dépenses. Pour savoir comment établir un budget familial, cliquez ici.

Vous trouverez des modèles pour une telle liste de toutes les recettes et dépenses sur www.budgetberatung.ch et sur www.schulden.ch. Ces modèles contiennent tous les postes courants, ce qui permet d'être relativement sûr de ne pas oublier de grandes sources de revenus ou de postes de dépenses.

Voici comment procéder: "Les dépenses qui ne sont pas mensuelles sont converties en un mois: Par exemple, les cotisations annuelles sont divisées par 12, les cotisations trimestrielles par 3", explique Budget-conseil Suisse. "De cette manière, vous pouvez comparer vos revenus mensuels moyens avec vos dépenses mensuelles moyennes".

Il n'est pas toujours facile de chiffrer les différents postes. Il est facile de vérifier le montant du loyer dans le contrat de location. En revanche, les consommateurs ne savent généralement pas exactement combien d'argent est dépensé pour la nourriture ou les produits de lavage et d'entretien. Pour certains points, il faut donc commencer par faire des estimations: "Combien coûte la nourriture de Luna? - Combien nous dépensons pour le jardin? - Combien de fois par mois je fais le plein d'essence? Afin d'avoir une idée plus précise des dépenses, il est utile de documenter pendant quelques mois combien d'argent est dépensé pour quel usage. Les papeteries proposent des cahiers de ménage correspondants.

Conseil d'économie n° 2: supprimer les dépenses inutiles

Il est judicieux de passer en revue le budget point par point afin de réfléchir aux endroits où il est possible de faire des économies. Il y a certainement des points de dépenses qui peuvent être supprimés sans que la qualité de vie en pâtisse.

Voici quelques pistes de réflexion :

  • L'énergie est devenue un facteur de coût considérable. "Une famille de quatre personnes peut économiser plus de 2300 francs par an sur sa facture énergétique rien que pour le logement. Cela est possible sans renoncer au confort", affirme le WWF. Il montre comment faire: www.wwf.ch
  • Il arrive que l'on se soit abonné il y a des années à un magazine qui ne nous intéresse plus vraiment aujourd'hui. A quel moment peut-on résilier l'abonnement? Il est également possible d'abandonner l'adhésion à l'association dont les cours ne sont plus suivis depuis longtemps.
  • Ce que l'on veut acheter ne doit pas toujours être neuf: Qu'il s'agisse de jouets, de poussettes ou de vêtements: Les brocantes, les magasins de seconde main et les bourses en ligne permettent d'acheter des articles d'occasion à des prix plus avantageux.
  • Il est possible d'emprunter beaucoup de choses dont on a rarement besoin: des outils spéciaux dans les magasins de bricolage, des appareils ménagers des voisins et des amis, des livres dans les bibliothèques, de l'art dans les artothèques.
  • Acheter à plusieurs: Les coûts d'appareils coûteux tels que la tondeuse à gazon ou la voiture sont réduits de moitié s'ils sont achetés en commun - par exemple avec des voisins, des amis ou des frères et sœurs.

Que diriez-vous d'une conférence familiale? Il se peut que les autres membres de la famille aient aussi de bonnes idées pour acheter moins cher.

De nombreux autres conseils d'épargne de Plusminus Budget- und Schuldenberatung sont disponibles sur: www.schulden.ch

Conseil d'économie n° 3: planifier les frais d'apport et de cadeaux

"Mis à part les frais de voiture, il n'y a guère de montant budgétaire aussi sous-estimé que celui des cadeaux et des présents", souligne le service suisse de conseil en matière de budget. "Ce n'est pas nouveau que Noël peut être une affaire coûteuse. Mais il faut aussi compter le nid de Pâques pour le filleul et le sac de Saint-Nicolas. Sans oublier les bouquets de fleurs, les bouteilles de vin et les chocolats apportés lors des invitations", des dépenses qui s'élèvent facilement à plusieurs centaines d'euros au cours de l'année, notamment en raison des anniversaires. Il est possible d'économiser ici !

Comment faire? Le mieux est d'établir une liste des personnes qui recevront un cadeau, à quel moment et combien chaque cadeau peut coûter.

Il ne faut pas lésiner sur les jouets

Ici, l'avarice est dangereuse: les jouets bon marché sont nocifs pour les enfants. Ils contiennent particulièrement souvent des substances dangereuses pour la santé. La lumière du soleil et la chaleur peuvent libérer des substances nocives des matières plastiques. Ils pénètrent dans le corps par exemple par la salive et le contact direct avec la peau.

"Mieux vaut acheter peu de jouets chers mais de haute qualité que le plus possible de jouets bon marché", tel est donc le conseil de tous ceux qui ont à cœur d'offrir aux enfants des jouets peu polluants. Lorsqu'il s'agit d'acheter un nouveau jouet, il est judicieux de prendre en compte les résultats des études menées par la fondation allemande Stiftung Warentest(www.warentest.de) et le magazine suisse K-Tipp(www.ktipp.ch).

Conclusion

Certes, la vie avec des enfants coûte beaucoup d'argent, mais la richesse de joie et d'épanouissement qu'ils apportent est incommensurable. Souvent, il est amusant de faire des achats pour les enfants: des jouets et des vêtements par exemple. Mais beaucoup de choses ne sont pas nécessaires. Une enfance heureuse ne se mesure pas à l'abondance des jouets, mais au temps joyeux que les enfants passent avec leurs parents.