Facebook Pixel
La vie

Devenir parent et rester un couple d'amoureux

Une fois que le bébé est là, les moments à deux sont souvent perdus. Comment les parents peuvent-ils passer plus de temps à deux malgré le stress lié au bébé? Découvrez ici ce que vous pouvez faire pour entretenir régulièrement votre relation, même après la naissance de votre enfant.

Même s'il y a un bébé, les parents devraient prendre du temps l'un pour l'autre en tant que couple.

Passer du temps à deux est important, car même si l'on est parent, on reste toujours un couple. Photo: Purestock, Thinkstock

Lors du premier enfant, de nombreuses femmes s'investissent pleinement dans leur rôle de mère et consacrent tout leur temps au bébé. Il n'y a plus guère d'entreprises communes en tant que couple, sans enfant, et il n'y a plus de vie amoureuse digne de ce nom. C'est certes tout à fait compréhensible, surtout au cours des premiers mois, mais cela ne devrait pas devenir la norme. Car même si l'on est parents, on reste un couple. Il est donc important de s'efforcer le plus tôt possible de passer régulièrement quelques heures rien qu'à deux. Cela est également possible pendant la période d'allaitement si l'on s'organise correctement.

La bonne baby-sitter

Trouver la baby-sitter idéale n'est pas chose facile, il faut donc s'y prendre à l'avance. Il peut s'agir de sa propre mère ou d'une baby-sitter "étrangère" en qui l'on peut avoir confiance. Dans ce cas, il faut s'assurer qu'un cours de baby-sitting a été suivi auprès de la Croix-Rouge suisse. L'idéal est que la baby-sitter soit disponible pour une longue période, afin que l'enfant ne doive pas s'habituer constamment à une nouvelle personne.

Si l'on souhaite faire garder son enfant le soir par une baby-sitter, il convient de respecter une sorte de phase d'adaptation au cours de laquelle la baby-sitter se familiarise avec la cérémonie du coucher. Au début, on peut aussi envoyer la baby-sitter faire une promenade dominicale avec l'enfant dans la poussette. Cela permet de passer un peu de temps à deux et de s'habituer à ne plus avoir d'enfant.

L'idéal est que les nouveaux parents fixent dès le début une date régulière à laquelle ils ne s'occuperont que d'eux-mêmes. Cela est également bénéfique pour l'enfant, car la garde par un tiers devient ainsi une évidence au cours de la semaine. Il est en outre important de prendre du temps à deux sans avoir mauvaise conscience. L'enfant ne vous en voudra pas si vous laissez quelqu'un d'autre s'occuper de lui pendant trois heures. Mieux vaut se réjouir d'une soirée sans bébé - même si au début, le petit sera probablement le principal sujet de conversation.

Conseils et informations :

Ceux qui ne peuvent pas engager une amie, une sœur ou leurs propres parents pour faire du baby-sitting trouveront peut-être leur bonheur ici :

  • Sur les panneaux d'affichage des supermarchés, des élèves et des étudiantes proposent parfois de faire du baby-sitting.
  • Faites le tour du quartier. Il y a peut-être une fille de confiance qui aime faire du baby-sitting. C'est particulièrement pratique, car cela résout le problème du retour à la maison la nuit.

Si vous souhaitez vous proposer comme baby-sitter, vous devez avoir au moins 13 ans et avoir suivi le cours de baby-sitting de la Croix-Rouge suisse. On y apprend non seulement à changer les couches et à donner de la nourriture, mais aussi quels sont les risques pour les jeunes enfants et comment prévenir les accidents. Plus d'informations sur www.redcross.ch

Texte: Marianne Siegenthaler

Plus d'articles sur le sujet

"Partenariat - planification ou espace de liberté ?"