Facebook Pixel
La vie

Le temps dans la relation: la qualité plutôt que la quantité

Bien que la majorité des couples soient satisfaits du temps qu'ils passent ensemble dans leur relation, des souhaits restent encore ouverts. Lors de la conférence "Temps et famille - Réflexion, prévention et intervention" à l'Université de Zurich, la psychologue Anne Milek a expliqué pourquoi les couples avec enfants en particulier sont moins satisfaits que ceux qui n'en ont pas.

Le temps dans la relation est important pour la vie de couple

Passer consciemment du temps ensemble est important pour la relation. Photo: iStockphoto-Thinkstock

Combien de temps les couples passent-ils ensemble et comment? C'est ce que la psychologue Anne Milek a voulu savoir et a interrogé 323 femmes et hommes vivant en couple entre août 2011 et mars 2012. À première vue, les résultats semblent positifs: 80 % des personnes interrogées sont satisfaites de la façon dont elles utilisent leur temps. "C'est un résultat très satisfaisant ! Néanmoins, il ne faut pas oublier que 20 % des femmes et des hommes sont insatisfaits", a expliqué M. Milek lors de la conférence "Time and Family" organisée à l'université de Zurich en août.

Cinq heures et demie ensemble en moyenne

Selon l'étude, les couples passent en moyenne cinq heures et demie par jour ensemble, mais ils n'interagissent pas nécessairement de manière active pendant ce temps. Pour les partenaires salariés, le nombre moyen est réduit d'une heure par jour. Le nombre d'heures passées ensemble a été jugé très bon par 54,3 % des personnes interrogées, trop faible par 38,2 % et même trop élevé par 7,5 %.

Les couples avec enfants sont moins satisfaits

Les enfants ont une influence majeure sur la satisfaction de la gestion du temps. En moyenne, les répondants ayant des enfants se disent moins satisfaits du temps passé ensemble que les couples sans enfants. "Les couples avec enfants ne passent pas moins de temps ensemble - mais ils l'organisent différemment car les enfants sont souvent présents. Il y a moins de temps pour échanger sur la journée, pour les caresses intimes et pour aller au cinéma le soir", a expliqué Anne Milek.

La qualité du temps passé est cruciale

"Le facteur décisif de la satisfaction n'est pas nécessairement le temps qu'un couple passe ensemble, mais la façon dont il utilise ce temps ensemble", explique Milek. Dans l'étude, de nombreux hommes et femmes sans enfants disent passer trop de temps devant la télévision. D'autre part, plus de 40 % de toutes les personnes interrogées ayant des enfants se plaignent de ne pas avoir assez de temps pour la proximité physique. En outre, plus de la moitié des personnes interrogées déclarent qu'elles font trop peu d'activités ensemble en dehors de la maison. Le partage de la journée est également jugé crucial, c'est pourquoi de nombreuses familles considèrent que manger ensemble est très important. Un répondant sur quatre pense qu'il se dispute trop souvent avec son partenaire.

"Prenez rendez-vous! »

Les couples ne doivent en aucun cas se résigner à être insatisfaits de la répartition du temps dans leur relation. Des sacrifices doivent être faits par les deux parties pour que l'une puisse à nouveau consacrer du temps à l'autre de manière plus consciente. "Mettez un point d'honneur à sortir à nouveau avec votre partenaire", recommande la psychologue. "En plus de votre travail et de vos enfants, assurez-vous de créer des îlots de temps où vous êtes juste tous les deux. Cela peut aussi être quelques minutes réparties tout au long de la journée ! »

Anne Milek: Psychologue qualifiéeAnne Milek, psychologue diplômée, travaille à l'Institut de psychologie de l'Université de Zurich. Depuis mars 2011, elle est doctorante et professeur adjoint au département de psychologie clinique, avec une spécialisation sur les enfants/adolescents et les familles/couples.

Pour vos deux études sur le thème "Temps en famille"et " Le stress dans lesfamilles avec enfants ", noussommes toujours à la recherche de participants. Les personnes intéressées peuvent nous contacter à tout moment par e-mail (zeit-studie@psychologie.uzh.ch) ou par téléphone au 044 635 73 57.

Texte: Jasmine Helbing en septembre 2012