Facebook Pixel
Santé

Faire soi-même des cataplasmes: Quels cataplasmes pour soigner la toux, le mal de gorge et la fièvre ?

Les enveloppements peuvent soulager de manière naturelle de nombreux maux - du rhume, de la toux et de la fièvre aux maux d'oreille et aux inflammations de la gorge, en passant par les troubles digestifs, les tensions et les blessures. Ils sont donc également parfaits lorsque votre enfant est malade. Faire des compresses soi-même est très simple et ne prend pas beaucoup de temps. Il vous suffit d'avoir des serviettes et les ingrédients nécessaires. Nous vous expliquons quels sont les cataplasmes existants, comment les appliquer et quels sont ceux qui aident en cas de toux, de maux de gorge, de fièvre et d'inflammations. En outre, nous nous entretenons avec une experte en enveloppements sur l'importance de cette pratique ancestrale.

Une mère applique un cataplasme sur le front d'un petit garçon malade.

Que ce soit en cas de fièvre ou de forte toux, les enveloppements sont un remède de grand-mère qui a fait ses preuves et qui soulage également les enfants. Image: GettyImages Plus, filadendron

L'essentiel en bref et en résumé

  • Il existe différents types de cataplasmes: Selon la plainte, un cataplasme chaud, tempéré ou froid est le plus efficace.
  • La température du cataplasme n'est pas le seul facteur déterminant, l'ingrédient l'est aussi. La plupart du temps, il n'y a pas qu'un seul ingrédient adapté à une maladie ou à un trouble. Ainsi, en cas de toux, un cataplasme pectoral à base de pommes de terre, mais aussi un autre à base d'oignons ou d'huile de lavande peuvent être efficaces. En savoir plus sur la diversité et l'efficacité des cataplasmes.
  • Les enveloppements sont parfaits pour les enfants. Faites toutefois attention à la température des compresses chaudes. Certains ingrédients peuvent également être plus susceptibles d'irriter la peau.
  • Un cataplasme n'aide pas seulement physiquement, mais aussi psychiquement. Il procure un sentiment de sécurité et d'attention, explique l'experte Brigitte Witzemann dans une interview. Elle explique ici ce à quoi il faut faire particulièrement attention lorsqu'on traite ses enfants.
  • Ces enveloppements aident en cas de toux, de maux de gorge, de fièvre et d'inflammations.

J'auraisvolontiersemballé le petit et l'ai emmené chez le pédiatre - sa toux me transperçait la moelle et les jambes. Mais le pédiatre n'aurait rien pu me dire de plus que lors du dernier rhume que mon fils avait ramené de la crèche. Ma mère, en revanche, l'a fait: "Essaie donc d'appliquer un cataplasme", m'a-t-elle conseillé. Elle avait elle-même soulagé avec succès les maux les plus divers chez nous par le passé avec des cataplasmes faits maison.

Au début, j'étais sceptique. Je devrais faire moi-même des cataplasmes? Mais on fait tant de choses pour son enfant que l'on avait du mal à imaginer sans enfant. Et c'est ainsi que je me suis retrouvée dans la cuisine au milieu de la nuit à éplucher des oignons. Entre-temps, je sais que faire un cataplasme soi-même n'est pas si difficile. Et je le referai au prochain rhume, en cas de fièvre ou de mal de gorge !

Faire soi-même des cataplasmes: Ces enveloppements existent

Il n'y a pas "un seul cataplasme" - pour chaque type de plainte, il existe plusieurs cataplasmes et additifs qui conviennent au traitement. Les enveloppements ont pour but de soulager naturellement les douleurs, d'apaiser l'agitation et les tensions et de lutter contre les maladies. En outre, ils doivent activer les défenses naturelles du corps et aider ainsi le patient à faire face à la maladie (Wellness, Maya Thüler). En principe, on peut distinguer les cataplasmes froids, tempérés ou chauds. Outre l'effet du chaud ou du froid, chaque cataplasme a un effet bien spécifique grâce à l'additif choisi. Qu'il s'agisse d'oignons, de pommes de terre, d'herbes ou d'huiles, on attribue à chaque ingrédient un effet particulier.

Faire soi-même des enveloppements: Voici ce dont vous avez besoin

Que ce soit chaud ou froid, une fois que vous avez tout ce dont vous avez besoin et que vous savez comment procéder, le travail est limité. Il est en effet assez facile de réaliser soi-même un cataplasme. Selon le type de cataplasme, vous aurez besoin du matériel suivant :

  • Linge à langer - de préférence en matières naturelles comme le coton, le lin ou la soie
  • éventuellement du matériel de fixation - bandes élastiques, agrafes, épingles de sûreté
  • éventuellement des aides pour se réchauffer ou se maintenir au chaud
  • Complément à l'enveloppement (herbes, citrons, oignons, pommes de terre, etc.)

La bonne technique d'application des compresses

Lorsque vous avez préparé le cataplasme et son complément, vous pouvez l'appliquer sur vous-même ou sur la personne à traiter. Veillez à ce qu'il soit bien appliqué et sans plis. Comme le cataplasme met un certain temps à faire effet, la personne doit être confortablement allongée ou assise.

La mise en place d'un lange transmet un sentiment de sécurité et d'attention. C'est important, car les personnes malades ont particulièrement besoin d'attention. Le sentiment d'être pris au sérieux avec ses besoins, d'être mieux compris et d'être entouré, revêt une importance particulière pour le rétablissement des personnes malades, en particulier des enfants.

Brigitte Witzemann, infirmière diplômée ES- vers l'interview

Il est également bon d'appliquer le cataplasme dans un environnement calme et de ne pas être pressé par le temps. Le temps d'application varie en fonction du cataplasme et des symptômes. Important: si vous appliquez un cataplasme chaud sur un enfant, vous devez faire attention à la température sur et la vérifier d'abord sur votre propre avant-bras. Brigitte Witzemann donne ici d'autres conseils sur les cataplasmes pour enfants .

La mère avec un thermomètre vérifie la température de sa fille sur son front avec la main.

Que ce soit en cas de fièvre ou de toux, un cataplasme fait maison soulagera votre enfant. GettyImages Plus, miljko

Ces compresses aident en cas de maux de gorge et d'angine

1 enveloppement du cou avec du fromage blanc

Vous en avez besoin :

  • Fromage blanc maigre (le sortir du réfrigérateur dix minutes avant de l'utiliser, en cas d'allergie au lait, utiliser une alternative, par exemple de la terre médicinale ou du citron).
  • Non-tissé en cellulose (couche)
  • Kit d'encolure ou laine brute et foulard

Voici comment procéder : étalez le fromage blanc sur quelques millimètres d'épaisseur sur le non-tissé. Rabattez la toison pour former un paquet allongé que vous placerez ensuite dans la poche à gazes de l'enroulement autour du cou. Nouez le kit d'enveloppement du cou préparé ou le rouleau de fromage blanc, la laine brute et le foulard autour du cou et laissez agir l'enveloppement pendant environ 20 minutes.

2 Enveloppement frais du cou au citron

Important : pour les enfants, utilisez impérativement du jus de citron dilué - la peau des enfants est très sensible. Sinon, le cataplasme est particulièrement adapté aux maux de gorge en été grâce à son goût frais.

Vous en avez besoin :

  • 1 citron non pressé
  • tissu intérieur fin
  • écharpe en laine ou foulard

Voici comment procéder : coupez le citron en tranches et placez-les au milieu du tissu. Repliez les bords supérieur et inférieur sur les citrons de manière à former un paquet. Appuyez avec le poing sur les tranches de citron jusqu'à ce que du jus s'en échappe. Posez le côté inférieur du cataplasme sur la peau d'une oreille à l'autre. Posez le foulard par-dessus et fixez le cataplasme.

Durée d'utilisation : vous pouvez laisser le cataplasme en place pendant environ une heure. Si le citron provoque des démangeaisons, diluez le jus.

Ces enveloppements aident en cas de toux

1 enveloppement de la poitrine à l'huile de lavande

Important: ne convient pas aux nourrissons et aux enfants en bas âge, car l'huile essentielle est trop forte dans la concentration indiquée ci-dessous !

Vous en avez besoin :

  • 1 linge en coton qui fait le tour de la poitrine
  • Huile de lavande dix pour cent
  • Papier sulfurisé
  • Bouillotte
  • Laine brute ou ouate enveloppée dans de la gaze
  • Linge extérieur en laine vierge, linge intérieur en coton. Les draps doivent être suffisamment grands pour faire le tour de la poitrine et la couvrir jusqu'au creux de l'estomac.

Voici comment procéder: découpez le tissu en coton à la largeur de la poitrine et arrosez-le d'une petite quantité d'huile de lavande avant de l'envelopper dans du papier sulfurisé et de le réchauffer à la température du corps à l'aide de la bouillotte (environ dix minutes). Retirez ensuite le linge imbibé d'huile du papier sulfurisé et placez-le rapidement sur la poitrine. Couvrez l'enveloppement avec la laine brute ou la ouate enveloppée dans la gaze et fixez-le bien autour du corps avec le tissu intérieur et extérieur. Si vous ne disposez pas d'un tissu d'emmaillotage supplémentaire avec fermeture velcro, fixez le tissu en laine avec deux épingles de sécurité pour bébé.

Durée d'utilisation: une heure pendant la journée ou pendant toute la nuit.

2 Enveloppement chaud simple de la poitrine avec des pommes de terre

Vous en avez besoin :

  • environ 5 pommes de terre
  • Linge à langer - tissu/non-tissé intérieur et un tissu extérieur long et plus épais
  • Bouillotte

Voici comment procéder : faire cuire les pommes de terre avec leur peau et les déposer sur un linge. Enveloppez les pommes de terre dans le tissu. Écrasez ensuite le contenu avec le poing. Les enfants peuvent volontiers vous aider ! Fermez bien ce "petit paquet". Posez un linge extérieur long et épais sur le lit et laissez votre enfant (ou la personne à traiter) s'allonger dessus. Posez un linge intérieur fin sur la poitrine du patient. Vérifiez la température du paquet de pommes de terre et placez-le sur la poitrine. Si la température est agréable, enroulez le linge extérieur plus épais sur la poitrine et la couche chaude. En l'enfilant et en exerçant une pression, la chaleur se propage de manière agréable. Si nécessaire, maintenez les pommes de terre au chaud depuis l'extérieur à l'aide d'une bouillotte.

Durée d'utilisation : ce cataplasme est idéal avant de s'endormir. Laissez-le en place jusqu'à ce qu'il refroidisse. Vous pouvez aussi le laisser toute la nuit.

3 Enveloppement de la poitrine tempéré avec des oignons

Vous en avez besoin :

  • 2 oignons
  • Chiffon ou gaze
  • Chiffon à langer fin
  • éventuellement du matériel de fixation et de collage

Voici comment procéder : hachez ou coupez les oignons et placez-les sur le tissu. Collez le torchon ou pliez-le de manière à obtenir un paquet compact. Réchauffez-le en le plaçant sur le couvercle inversé d'une casserole d'eau bouillante. Posez le paquet d'oignons chaud sur la poitrine.

Durée d'utilisation : aussi longtemps que le cataplasme est chaud au toucher et ressenti comme agréable.

Ces compresses aident en cas de fièvre

1 chaussette au vinaigre: enveloppement des mollets au vinaigre Jus de citron

Important : les enveloppements ne sont appliqués que lorsque les pieds sont chauds et, en règle générale, pas en dessous de 39 degrés de température corporelle. Cela vaut surtout pour les infections grippales, car les virus ne meurent qu'à partir d'une température de 39 degrés.

Vous en avez besoin :

  • Vinaigre ou jus d'un citron non pressé
  • 1 bol d'eau tiède (environ deux degrés en dessous de la température du corps)
  • 2 serviettes à langer, par exemple des couches de gaze
  • Linge éponge pour protéger le lit
  • Chaussettes de genou

Voici comment procéder: versez le jus de citron ou le vinaigre dans l'eau tiède. Maintenant, pliez les serviettes de la largeur de vos mollets, enroulez-les et plongez-les dans le liquide. Une fois la couette rabattue par le bas, vous pouvez placer la serviette éponge sous les jambes. Essorez les serviettes enroulées et enroulez-les autour de chaque jambe, du pied jusqu'au genou. Fixer avec des chaussettes de genou.

Durée d'utilisation : en cas de forte fièvre, les cataplasmes peuvent être renouvelés toutes les dix minutes. Après trois changements, faire une pause d'une à deux heures.

2 enveloppements de la plante des pieds avec des oignons

Vous en avez besoin :

  • 2 x2 oignons
  • chiffon fin en coton
  • 1 paire de chaussettes en coton
  • éventuellement une bouillotte

Voici comment procéder: coupez les oignons en gros morceaux et placez-les sur le tissu. Repliez les bords de manière à former une compresse. Réchauffez-la en la posant sur le couvercle inversé d'une casserole d'eau bouillante. Écrasez les oignons et posez la compresse sur la plante des pieds. Enfilez les chaussettes par-dessus pour que le paquet soit bien ajusté et que les pieds restent chauds.

Durée d'utilisation : le cataplasme peut très bien être maintenu toute la nuit.

Ces enveloppements aident en cas d'inflammation

1 enveloppement avec effet de froid intense en cas d'inflammation des articulations ou de blessures

Important : en cas d'inflammation aiguë, un cataplasme froid est efficace. Il ne remplace toutefois pas une consultation médicale. En cas de douleurs articulaires, de brûlures, mais aussi de forte fièvre, il convient de s'adresser au pédiatre ou au médecin de famille.

Les enveloppements à effet froid intense sont des compresses d'eau salée congelée, des enveloppements de glace et des poches de glace ou encore des poches de gel. Vous pouvez les utiliser jusqu'à huit fois par jour en les appliquant sur la zone concernée.

2 cataplasmes de graines de lin en cas d'inflammation du nez, des sinus ou des dents

Vous en avez besoin :

  • environ 300 gramme(s) Graines de lin
  • divers petits chiffons fins
  • Foulard en laine ou en soie
  • 2 bouillottes

Voici comment procéder : Portez les graines de lin à ébullition dans un peu d'eau. Étalez la bouillie chaude sur l'épaisseur d'un doigt et formez de petits "paquets" en rabattant les bords. Posez ensuite la partie inférieure de cette petite compresse directement sur la peau de la zone concernée au niveau du nez, du sinus frontal ou autour de la mâchoire. Gardez les autres au chaud entre les deux bouillottes. Couvrez la compresse sur le visage avec le tissu en laine. Dès que la chaleur diminue, remplacez le "paquet" par un nouveau.

Durée d'utilisation : jusqu'à ce que la chaleur diminue et que toutes les compresses aient refroidi.

Ours en peluche avec compresse sur le front et thermomètre sous le bras

Il y a des enfants qui n'aiment pas les couches - si leur nounours le montre, ils y participent quand même, selon le conseil de notre experte. Image: GettyImages Plus, AngelinaDimitrova

"Les enveloppements réveillent les forces d'autoguérison du corps"

Utiliser la nature comme remède - nos ancêtres savaient comment s'y prendre. Les enveloppements étaient déjà utilisés il y a des siècles. Brigitte Witzemann s'intéresse à ce sujet dans sa vie professionnelle et privée. Dans cette interview, elle nous en dit plus sur l'effet curatif des compresses. Dans la vidéo, elle montre en outre comment réaliser soi-même les enveloppements les plus courants.

Le savoir que nos grands-parents avaient encore sur les cataplasmes s'est perdu dans la population en général. A quoi cela est-il dû, selon vous ?

Brigitte Witzemann : Les enveloppements et les compresses font partie des traitements naturels classiques qui ont été transmis pendant des siècles en Europe comme un bien de la médecine populaire. Mais le développement de l'industrie pharmaceutique moderne a fait tomber dans l'oubli ces applications qui ont fait leurs preuves. Mais aujourd'hui, de nombreuses personnes souhaitent à nouveau traiter les problèmes de santé de manière naturelle. Les jeunes parents, en particulier, y sont sensibles !

L'infirmière Brigitte Witzemann explique les effets des enveloppements sur le corps en cas de maladieVotre quotidien tourne autour des enveloppements sains

Le quotidien de Brigitte Witzemann tourne autour de l'effet des langes. L'infirmière diplômée ES partage ses connaissances dans le cadre de séminaires et, avec son entreprise WIWO-Tex qu'elle a elle-même créée, elle commercialise des serviettes à langer et des sacs à langer de santé spécialement conçus pour les enfants.

Quel est l'avantage des compresses par rapport aux médicaments traditionnels de l'industrie pharmaceutique ?

Les enveloppements conviennent parfaitement aux troubles de santé simples. Ils soutiennent le processus de guérison rapidement et de manière naturelle. En outre, ils sont extrêmement pratiques, car ils peuvent être appliqués partout et à tout moment, même au milieu de la nuit ou le week-end, lorsqu'un médecin de famille n'est pas disponible. En outre, l'application d'un cataplasme, si elle est bien faite, procure un sentiment de sécurité et d'attention. C'est important, car les personnes malades ont particulièrement besoin d'attention. Le sentiment d'être pris au sérieux avec ses besoins, d'être mieux compris et d'être entouré, revêt une importance particulière pour la guérison des personnes malades, en particulier des enfants. Mais les enveloppements ne remplacent en aucun cas le traitement médical ! Avec l'apparition de résistances aux antibiotiques, les enveloppements peuvent reprendre de l'importance.

Comment agissent les enveloppements ?

Les enveloppements réveillent les forces d'autoguérison du corps. Les enveloppements froids ont un effet décongestionnant, anti-inflammatoire et fébrifuge grâce au retrait de la chaleur, ils inhibent la croissance des bactéries et atténuent ou stoppent les douleurs grâce à leur effet légèrement anesthésiant. Ils sont donc utiles en cas d'entorses, de contusions et d'inflammations aiguës. En revanche, les enveloppements qui diffusent une chaleur intense favorisent la circulation sanguine, dilatent les vaisseaux, détendent et soulagent ainsi les crampes. Ils sont utiles en cas de bronchite, de tensions, de problèmes abdominaux ou rénaux. La chaleur douce permet par exemple d'atténuer la toux et les douleurs d'oreille. Les huiles, les plantes médicinales et les herbes peuvent renforcer l'effet d'un cataplasme. Je suis toujours ravie de voir à quel point il est facile de remédier à des troubles de santé avec les moyens de la nature !

Certains enfants n'aiment pas être enveloppés lorsqu'ils sont malades. Comment les inciter à participer ?

Oui, il y a des enfants qui n'aiment pas les couches. Il est alors utile de faire preuve d'imagination et de trouver comment les enthousiasmer. Il est judicieux de montrer aux enfants que les enveloppements sont bénéfiques pour la santé et d'utiliser soi-même des enveloppements et d'autres méthodes de guérison naturelles en cas de problèmes de santé. Il est particulièrement agréable de cueillir des herbes médicinales avec les enfants en été pour l'hiver ou - si possible - de préparer les applications ensemble. Si l'enfant est malade, les parents peuvent également le préparer au cataplasme à l'aide d'une histoire ou d'un poupon de guérison. En principe, il est important de prévoir suffisamment de temps et de veiller à ce que l'environnement soit calme et détendu.

Sigrid Schulze s'est entretenue avec Brigitte Witzemann (2018).