Facebook Pixel
Santé

Difficultés d'élocution: Quand mon enfant a-t-il besoin d'une orthophonie ?

Si le développement du langage d'un enfant est plus lent que celui de ses pairs ou si l'enfant est difficile à comprendre, les parents s'inquiètent rapidement. Mais quand un enfant doit-il aller en orthophonie? Edith Volmer, vice-présidente de l'Association suisse germanophone des orthophonistes (DLV), a des réponses claires à cette question.

Jeune fille chez un orthophoniste.

Prononcer les lettres "S" ou "R" est difficile pour de nombreux enfants. Image: KatarzynaBialasiewicz, Getty Images

Les faits les plus importants en quelques mots :

  • Les enfants ont besoin d'une thérapie par la parole lorsque l'environnement ne peut que mal les comprendre.
  • L'orthophonie est importante pour les enfants qui utilisent moins de 50 mots à l'âge de deux ans ou qui ne parlent qu'un seul mot à l'âge de deux ou trois ans.
  • Les parents doivent consulter un orthophoniste s'ils ont des questions sur le développement du langage de leur enfant.
  • De nombreux enfants n'apprennent pas le "R" et le "Sh" avant l'âge de six ans.
  • L'orthophonie avec les enfants est ludique.
  • En Suisse, les parents ne doivent pas payer pour le traitement orthophonique de leur enfant.

Quand un enfant a-t-il besoin d'une orthophonie?

De nombreux parents connaissent l'incertitude de savoir s'ils doivent ou non emmener leur enfant chez un orthophoniste. Mais quand un traitement est-il nécessaire? Edith Volmer de la DLV a les réponses :

1 "Lorsque les parents se demandent si leur enfant a besoin d'un soutien pour le développement du langage, il est toujours important d'avoir une conversation avec un orthophoniste. Parce que lorsque les parents sont inquiets, ils ont besoin de réponses."

2 "Un enfant a besoin d'une rééducation orthophonique s'il est mal compris par son environnement ou s'il ne comprend pas lui-même ce que son environnement lui dit."

les conspicuités, pour lesquelles un traitement logopédique a du sens

  • Peu de mots :

"Une première indication de la nécessité d'une orthophonie est qu'un enfant parle moins de 50 mots à l'âge de 24 mois", explique Edith Volmer dans l'interview. La thérapie est importante dans ce cas, dit-elle, car un enfant qui ne connaît que quelques mots, et surtout des noms, peut difficilement apprendre la grammaire. "Il doit aussi utiliser des verbes pour être capable de former une phrase de deux mots comme "mange maman". Le manque de vocabulaire est l'une des causes de la thérapie à l'âge préscolaire, dit-elle.

  • Des mots simples :

Si, à l'âge de deux ou trois ans, un enfant ne prononce que des mots isolés et pas de phrases de deux ou plusieurs mots, il a généralement besoin d'une intervention dans un cabinet d'orthophonie.

  • Prononciation inintelligible :

Il arrive relativement souvent qu'un enfant parle beaucoup à l'âge de trois ou quatre ans, mais que sa prononciation soit inintelligible. La cause peut être, par exemple, qu'il remplace de nombreuses consonnes par le son "G". D'autres personnes de cet âge ont des difficultés à s'exprimer parce qu'elles bégaient, par exemple. Dans tous ces cas, l'orthophoniste peut vous aider.

"Il est préférable pour les parents d'obtenir une évaluation de l'orthophoniste dès le début", ce conseil tient particulièrement à cœur à Edith Volmer. "Dans certains cas, aucun traitement n'est nécessaire au début, dit-elle. "Mais si l'enfant lui-même souffre parce qu'il n'est pas compris ou qu'on se moque de lui, il a besoin d'aide".

Quand les enfants doivent-ils être capables de parler le R?

"R" et "Sh" sont des sons très difficiles. Le fait de ne pas pouvoir prononcer ces sons ne justifie pas une rééducation orthophonique pour un enfant de quatre ans. Le fait qu'à l'âge préscolaire le "R" soit encore remplacé par un "L" ou que le "Sch" soit prononcé comme un "S" est adapté à l'âge. Edith Volmer: "Les enfants ont le temps d'apprendre ces sons par eux-mêmes jusqu'à l'âge de six ans."

Que fait-on en orthophonie?

"Les traitements orthophoniques peuvent être très différents, car en général, plusieurs difficultés de langage se conjuguent. En outre, les enfants peuvent avoir des intérêts différents et être à des âges différents", explique Edith Volmer lorsqu'on lui demande comment fonctionne l'orthophonie. Lors du choix d'un traitement, dit-elle, deux questions sont cruciales: quelle étape l'enfant doit-il franchir dans son développement linguistique? Quelles sont les compétences que l'enfant ne possède pas encore et qui l'aideraient le plus dans la vie quotidienne ?

Par exemple, si un enfant a un petit vocabulaire, l'objectif du traitement n'est pas de lui apprendre plus de mots. "L'objectif de l'orthophonie est plutôt de permettre à l'enfant de poser des questions par lui-même dans un premier temps." Qu'est-ce que cela signifie? Que peut-on en faire? A quoi sert-il? Ce sont peut-être les questions à poser. De cette manière, l'enfant apprend à participer à des conversations, à comprendre et à acquérir de nouveaux mots, explique M. Volmer.

"Chaque exercice a un objectif logopédique", souligne Edith Volmer. L'encouragement par le jeu est important, surtout à l'âge préscolaire. "Sans jeu, il n'y a pas de langage, et sans langage, il n'y a pas de jeu", explique-t-elle. Les règles et les jeux de rôle, par exemple le jeu avec le magasin, sont bien adaptés à l'enseignement des langues.

Sur quoi travaillez-vous en orthophonie?

🗣️ Langue: vocabulaire, grammaire, compétence narrative, compréhension de la langue.

🗣️ Communication

🗣️ Fluidité de la parole

🗣️ Prononciation

🗣️ Coordination de la voix, de l'articulation, de la respiration et de la musculature.

🗣️ Hirondelle

🗣️ Acquisition du langage écrit, c'est-à-dire de la lecture et de l'écriture.

Combien de fois dois-tu aller chez l'orthophoniste?

Les enfants d'âge préscolaire viennent généralement en orthophonie deux fois par semaine pendant 60 minutes chacune. L'accompagnement dure initialement trois à quatre mois, avant une pause de plusieurs mois - l'occasion d'intégrer les apports du traitement dans la vie quotidienne. Ensuite, un nouveau cycle de thérapie commence, qui dure à nouveau trois à quatre mois. Les enfants scolarisés qui ont besoin d'une rééducation orthophonique suivent généralement une thérapie une fois par semaine pendant 30 à 45 minutes.

Qui paie l'orthophonie?

Les parents n'ont rien à débourser si leur enfant bénéficie d'une orthophonie. "Toutefois, le besoin doit être prouvé", explique Edith Volmer. Si l'enfant a besoin d'une orthophonie, le canton ou la commune prend en charge les frais. S'il s'agit d'un problème médical, l'assurance maladie paie après une prescription du médecin.

Faire de l'orthophonie sans recommandation - est-ce possible?

Les parents peuvent emmener leur enfant directement chez l'orthophoniste s'ils sont préoccupés par la communication orale de leur enfant. Ils peuvent aussi s'adresser d'abord au pédiatre, qui dispose d'adresses d'orthophonistes locaux. Selon le canton, ils n'ont besoin d'une recommandation du pédiatre que s'il y a un problème médical, comme des difficultés de déglutition.

Liens connexes :

Dépliant d'information de l'Association suisse germanophone des logopédistes (DLV): Comment mon enfant parle-t-il ?

Dépliant d'information de l'Association suisse germanophone des orthophonistes (DLV): Troubles de la déglutition et de l'alimentationchez l'enfant.