Facebook Pixel
Temps libre

Le scoutisme: quand chaque samedi après-midi devient une aventure

Chasse au trésor, feu de camp, construction de huttes, errer dans la forêt, se faire des amis pour la vie: Le scoutisme promet aux enfants une petite aventure chaque samedi - et ainsi des expériences dont on se souviendra toute sa vie. Pour ceux qui veulent se convaincre eux-mêmes: le 19 mars, les scouts suisses invitent à une journée d'initiation. Inscrivez votre enfant dès maintenant pour sa première aventure.

Ceux quiont déjà construit le meilleur barrage de tous les temps au bord d'un ruisseau, qui ont fait de la descente en rappel sur un barrage ou qui ont mangé du pain d'épice et des bananes au chocolat autour d'un feu de camp le savent: on se souvient de telles expériences toute sa vie. De telles expériences sont vécues chaque semaine chez les scouts. Les groupes scouts se réunissent toujours le samedi après-midi pour vivre des aventures plus ou moins importantes dans la nature. On cherche les esprits de la forêt, on construit des cabanes et des tyroliennes et on fait des jeux. On y apprend aussi beaucoup de choses: des nœuds solides à la lecture de cartes et de boussoles, en passant par la préparation du feu. Une chose est sûre: un après-midi de scoutisme passe très vite et votre enfant vous racontera certainement avec des yeux brillants toutes les choses qu'il a vécues.

C'est ici que l'aventure commence pour votre enfant

Si vous souhaitez envoyer votre enfant à l'aventure, vous en aurez l'occasion le 19 mars. Les scouts suisses invitent alors toutes les personnes intéressées à faire un essai. Des programmes spéciaux de découverte seront organisés dans les groupes scouts locaux ou les visiteurs participeront au programme régulier. Vous trouverez toutes les informations sur la journée nationale d'initiation au scoutisme ici: www.pfadi.swiss. Grâce à la recherche par carte, vous pouvez facilement trouver les groupes près de chez vous.

Un groupe adapté à chaque âge

L'histoire du scoutisme a commencé il y a plus d'un siècle. En 1907, le général Robert Baden-Powell a organisé pour la première fois un camp scout en Angleterre, avec seulement 22 jeunes à l'époque. Son idée: l'éducation par l'expérience. Dès les décennies suivantes, le mouvement scout s'est répandu dans le monde entier. Aujourd'hui, le mouvement scout compte environ 47.000 membres rien qu'en Suisse.

Ces scouts suisses sont organisés en 22 associations cantonales et environ 550 groupes et sections locales. Dans chaque groupe scout, il y a cinq tranches d'âge: Les plus jeunes (5 à 6 ans) commencent à la branche des castors et passent ensuite à celle des loups. A partir de dix ans, on passe à la branche scoute régulière, avant de passer à la branche Pio à 15 ans et à la branche Rover à 17 ans.

Le scoutisme veut proposer des offres pour tous les enfants: C'est pourquoi il existe aussi une branche pour les enfants et les jeunes avec un handicap. Dans le PTA, le scoutisme malgré tout, les enfants explorent ici la nature et le monde.

Les aventures scoutes ne se déroulent d'ailleurs pas seulement le samedi après-midi: les camps proposés pendant les vacances ou les jours fériés sont un moment fort pour tous les scouts. Chaque année, les groupes locaux partent en voyage pendant plusieurs semaines au total: ils plantent leurs tentes en Suisse et à l'étranger. La plupart du temps, les camps sont placés sous un thème précis. Il peut s'agir du "Far West", d'un "vaisseau spatial" ou de la "Gaule".

Le scoutisme veut offrir plus que du plaisir et de l'aventure

Le mouvement scout ne veut pas seulement occuper le temps libre des enfants et des jeunes, il veut plus: il veut aussi éduquer les enfants. "Encourager le développement dans sa globalité", tel est l'objectif pédagogique des scouts.

Les enfants doivent apprendre à être sûrs d'eux et critiques, à avoir leur propre opinion et à la défendre. Qu'il s'agisse de leur propre corps ou de leurs propres sentiments, les enfants doivent pouvoir s'accepter et s'exprimer. Il est important pour les scouts d'être ouverts aux autres et de les respecter. De plus, le mouvement scout veut encourager la créativité et la conscience écologique.

Pour y parvenir, l'association faîtière a défini des méthodes et des objectifs pédagogiques clairs. L'éducation se fait par la promotion du progrès personnel, la vie en groupe, la participation aux décisions et la prise de responsabilités, la découverte de la nature et le jeu. En outre, les rituels et les traditions sont respectés.

Il s'agit par exemple du salut scout, un signe de la main spécial, et de la chemise scoute, que les enfants des différents groupes portent de manière uniforme. Le baptême scout, au cours duquel les jeunes en pleine croissance reçoivent un nom scout, fait également partie des rituels. En outre, la "loi", un guide auquel tous les scouts doivent se conformer, revêt une grande importance. Les scouts s'engagent volontairement à s'efforcer d'appliquer la loi au quotidien.

Ce que coûte l'aventure scoute

Les cotisations que les parents paient pour l'adhésion de leur enfant à un groupe scout varient d'une région à l'autre. En moyenne, il faut compter environ 100 francs de cotisation annuelle. La participation à un camp coûte en moyenne entre 100 et 200 francs, en fonction de sa durée et du lieu où il se déroule. Les responsables de groupe sont d'ailleurs bénévoles et accomplissent un travail important grâce à cet engagement. Ils investissent également beaucoup de temps, en plus de l'animation des après-midi scouts, dans des formations continues et des cours et dans la planification des prochaines aventures.

Jouer dans la nature, bouger, découvrir la communauté: Le scoutisme offre à une génération qui manque souvent de lien avec la nature et le mouvement au quotidien, des possibilités et un espace pour se redécouvrir.

Vous voulez en savoir plus sur les scouts suisses?

Toutes les informations sur la journée d'initiation au scoutisme sont disponibles ici: www.pfadi.swiss

Pour tout savoir sur le scoutisme en Suisse, cliquez ici: www.scout.ch