Facebook Pixel
Voyages

Faire de la randonnée avec des enfants: Conseils pour une bonne randonnée

Du printemps à l'automne, de nombreuses familles font de la randonnée en Suisse. Il n'est toutefois pas facile de motiver les enfants à faire de la randonnée en montagne. C'est pourquoi des associations et des organisateurs touristiques ont développé des sentiers de randonnée spéciaux pour les enfants. Nous les présentons et donnons des conseils pour la randonnée avec les enfants.

1 von 14

Mit der Familie in den Bergen

Atemberaubend und doch erholsam. Das ist Wandern. Foto: rcaucino, iStock, Thinkstock

Dansnotre dossier "Randonnée avec les enfants" , nous présentons des sentiers de randonnée pour enfants particulièrement beaux en Suisse. Ces sentiers de randonnée pour enfants sont spécialement conçus pour répondre aux besoins des enfants et des familles. Ils motivent les enfants à faire de la randonnée de diverses manières.

Les familles peuvent toutefois aussi utiliser d'autres sentiers de randonnée qui ne sont pas désignés comme sentiers de randonnée pour enfants. Il convient alors de tenir compte de certains critères. Nous avons réuni ici les éléments à prendre en compte lors du choix du chemin de randonnée.

Planifier la randonnée ensemble

Planifiez à l'avance votre itinéraire de randonnée avec les enfants. Pour cela, vous pouvez demander différentes offres de randonnée dans plusieurs régions: y a-t-il suffisamment d'aires de repos? Y a-t-il une possibilité de jouer en chemin? Dispose-t-on de l'équipement adéquat? Prévoyez à l'avance des pauses de jeu ou des possibilités de modification de la randonnée. "Les enfants n'ont pas encore une grande endurance et nous devons être conscients qu'ils font plusieurs pas pendant que nous en faisons un", explique l'Office fédéral du sport dans la brochure "J+S-Kids: Randonner avec des enfants". De manière générale, il convient donc de prévoir pour un parcours avec des enfants deux fois plus de temps que celui indiqué sur les balises.

Des randonnées adaptées aux familles: Des thèmes qui détendent

Les sentiers de randonnée à thème garantissent le suspense dans la nature. En Suisse, les randonnées faciles à thème sont légion: que ce soit le classique sentier de la forêt des contes ou une excursion sur les traces de Globi? Les enfants aiment beaucoup découvrir des histoires dans le monde de la montagne de manière ludique à l'aide d'énigmes ou explorer la nature à l'aide d'épreuves. Vous trouverez d'autres conseils sur les sentiers de découverte dans notre article sur les sentiers thématiques.

Avoir un but dans la nature

Pour les enfants, contrairement aux adultes, une belle vue ou le fait d'atteindre le sommet n'est pas décisif. Ils veulent bien plus vivre quelque chose et découvrir de nouvelles choses lors d'une randonnée. Les randonnées d'endurance et les sentiers monotones ne sont absolument pas adaptés aux enfants. Au lieu d'atteindre le sommet, la destination peut être un refuge où l'on peut manger quelque chose de bon. "Les possibilités de baignade dans un lac de montagne ou un torrent garantissent en outre la bonne humeur", écrit par exemple l'association "Chemins pédestres bernois" dans sa fiche d'information "Randonner avec les enfants".

"Je veux marcher !" Les petits objectifs d'étape sont motivants

Cherchez un chemin de randonnée qui peut être divisé en petites étapes. Ainsi, les enfants ont toujours le prochain objectif en tête. Par exemple, ils iront d'abord sur le terrain de jeu, puis monteront sur l'alpage, descendront au-dessus d'un ruisseau qu'ils devront traverser en équilibre et finiront par un passage à escalader. Il devrait y avoir suffisamment d'aires de repos pour les petits randonneurs. Il est bon qu'un foyer invite à faire des grillades à côté ou qu'une possibilité d'escalade cherche de nouveaux défis. Les circuits sont plus intéressants que les allers-retours sur le même parcours, car ils offrent plus de variété.

Adapter le parcours à l'âge et aux capacités des enfants

Une randonnée doit toujours être adaptée à l'âge et aux capacités des enfants. Mais combien de temps les enfants peuvent-ils marcher? En bas âge, lorsque les enfants peuvent déjà s'asseoir seuls, ils peuvent être emmenés en randonnée dans un sac sur le dos. Mais comme ils ne peuvent que très peu bouger dans ce sac, il faut faire de nombreuses pauses pendant la randonnée. Pendant celles-ci, on sort l'enfant pour qu'il puisse bouger librement et découvrir les environs. Au total, une telle excursion dans la nature ne devrait pas durer plus de trois à quatre heures.

Les enfants plus âgés, de deux à trois ans environ, peuvent déjà marcher eux-mêmes sur de petites parties de la randonnée, mais ils doivent aussi être portés ou conduits en poussette de temps en temps. Renseignez-vous au préalable pour savoir si le chemin est adapté aux poussettes des jeunes enfants.

Les enfants âgés de trois à six ans peuvent participer à des randonnées d'une journée pouvant durer jusqu'à quatre heures. Le plaisir et l'aventure ne doivent pas être négligés. Il est important de faire suffisamment de pauses pendant lesquelles les enfants peuvent également jouer.

Lorsque les enfants sont en âge scolaire, leurs capacités et leur endurance se sont déjà beaucoup améliorées. Des randonnées d'une journée d'une durée de cinq heures maximum sont à la portée des enfants de six à dix ans. Ils peuvent également surmonter des passages escarpés ou des endroits où il faut grimper.

A partir de dix ans environ, il est possible de choisir des itinéraires plus exigeants. Les enfants expérimentés apprécieront les randonnées de plusieurs jours ou les randonnées sur de courtes sections de glacier et des parties d'escalade. Pour tous les autres, une durée de marche de six à sept heures ne devrait pas être dépassée lors d'une randonnée.

Il existe une classification simple des chemins de randonnée, qui en dit déjà long sur leur degré de difficulté. L'organisation "Suisse Rando" distingue quatre types de chemins de randonnée en Suisse: les chemins de randonnée, les chemins de randonnée de montagne, les chemins de randonnée alpine et les chemins de randonnée hivernale.

Les "chemins de randonnée" sont les plus simples, car ils ne posent pas d'exigences particulières aux utilisateurs. Ils sont généralement situés à l'écart des grandes routes pour voitures et ne sont ni asphaltés ni bétonnés. En général, on les reconnaît aux panneaux indicateurs jaunes, aux losanges et aux flèches directionnelles. Ces chemins sont particulièrement adaptés aux familles avec enfants. Souvent, ces chemins sont également adaptés aux poussettes.

Les "sentiers de montagne" traversent parfois des terrains impraticables. Ils sont parfois raides et étroits et ne sont donc pas adaptés aux poussettes. Pour emprunter les chemins de randonnée de montagne en Suisse, il faut avoir le pied sûr, ne pas être sujet au vertige et être en bonne condition physique. L'expérience de la montagne, l'équipement et de bonnes cartes sont également importants. Ces sentiers sont également adaptés aux enfants plus âgés et à ceux qui ont déjà une expérience de la montagne. Ils sont signalés par des panneaux indicateurs jaunes à pointe blanche-rouge-blanche, des traits de couleur blancs-rouges-blancs et des flèches directionnelles.

Les "sentiers alpins" ne sont pas adaptés aux familles, car ils sont très difficiles. Ils passent en partie par des glaciers et des rochers avec de courts passages d'escalade. Il faut avoir le pied sûr et ne pas être sujet au vertige. Si l'on choisit de tels chemins, il faut avoir déjà souvent fait de la randonnée et avoir de l'expérience en alpinisme. L'équipement nécessaire est également important. Ces chemins de randonnée sont signalés par des panneaux bleus à pointe blanche-bleue-blanche, des traits de couleur blancs-bleus-blancs et des flèches de direction.